dimanche 10 septembre 2017

Pax et le petit soldat

Une histoire d’amitié poignante entre un garçon et un renard

Après n’avoir presque lu que des polars cet été, j’ai eu envie de revenir à la littérature jeunesse et je suis tombée amoureuse de la magnifique couverture de Jon Klassen ! Le résumé qui mentionnait "Un garçon et son renard que la vie sépare, l’histoire d’une indéfectible amitié.", "Un roman d’aventures d’une intensité bouleversante." a fini de me convaincre. Et j’ai bien fait car c’est un énorme coup de cœur.

Pax et le petit soldat de Sara Pennypacker, illustrations de Jon Klassen, Gallimard Jeunesse

Alors que la guerre est sur le point d’éclater, le père de Peter s’engage et l’envoie vivre chez son grand-père, un homme austère qui réside à cinq cent kilomètres de là. Avant de partir, Peter est obligé par son père d’abandonner Pax, le renard qu’il a sauvé et adopté depuis tout petit. Peter et Pax sont liés par un lien particulier et cette séparation est, pour les deux, une immense déchirure.

Pax et le petit soldat de Sara Pennypacker, illustrations de Jon Klassen, Gallimard Jeunesse

A peine arrivé chez son grand-père, le jeune garçon de 12 ans s’échappe et entreprend de retourner chercher son renard proche du front. De son côté, Pax reste sur le bord de la route persuadé que son jeune ami va revenir. Mais au bout d’un moment, il n’a pas le choix, il doit boire et manger. Une fois dans la forêt, il affronte pour la première fois les dangers de la nature sauvage et se retrouve confronté à ceux de son espèce.

Pax et le petit soldat de Sara Pennypacker, illustrations de Jon Klassen, Gallimard Jeunesse

Sara Pennypacker nous offre un texte vraiment fort et émouvant qui décrit la nature humaine dans ce qu’elle a de plus noir, avec la guerre et ses conséquences désastreuses, et de plus beau, avec le lien indéfectible qui unit l’enfant et son renard. L’auteure "voulait raconter une histoire qui explore les coûts de la guerre" et c’est pari gagné. Avec justesse et sans manichéisme, elle dépeint aux jeunes lecteurs ce que coûte la guerre tant à la nature qu’aux hommes, enfants et adultes compris.

Pax et le petit soldat de Sara Pennypacker, illustrations de Jon Klassen, Gallimard Jeunesse

On plonge dans son récit sans avoir envie de le lâcher. Les chapitres alternent entre le cheminement de Peter et celui de Pax qui survivent tous deux dans le but de se retrouver. Et pourtant, les deux sortiront changés par leur expérience et les rencontres qu’ils vont faire.

Pax et le petit soldat de Sara Pennypacker, illustrations de Jon Klassen, Gallimard Jeunesse

En plus d’être passionnant, le livre est émaillé de quelques (pas assez à mon goût ;-)) belles illustrations en noir et blanc de Jon Klassen. A noter que Pax et le petit soldat a été consacré Meilleur roman jeunesse 2016 par le Publishers Weekly. 

Pax et le petit soldat
De Sara Pennypacker
Illustrations de Jon Klassen
Publié en 2017 par Gallimard Jeunesse
Âge : à partir de 10 ans
Prix : 13,90 €

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton, Google+, Pinterest ou Instagram !

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 commentaires:

  1. Merci pour cette jolie découverte !

    RépondreSupprimer
  2. Je cherche de nouvelles lectures pour mon grand, je note, merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
  3. Je suis fan de la couverture <3
    Si je ne me trompe pas, c'est la première chronique de roman sur votre blog, Lylou ? Bravo et belle semaine à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nancy ! Non, j'ai déjà chroniqué des romans, il y a un certain temps par contre. Ça fait plaisir d'y revenir ;-)
      Passez un bon week-end !

      Supprimer
  4. je suis en amour pour cette couverture. L'histoire d'amitié me tente énormément mais le sujet de la guerre beaucoup moins, avec mon hyper sensibilité, j'aurais peur que ça me retourne le ventre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis hyper-sensible également ;-) Il ne devrait pas te retourner le ventre mais t'émouvoir ! J'avoue que j'ai versé ma petite larme. Plusieurs fois d'ailleurs :/

      Supprimer
    2. ah ça me rassure si tu es comme moi aussi, je te tiendrais au courant, je craque vraiment pour la couverture et aussi une envie de sortir de mes lectures habituelles

      Supprimer