mardi 29 avril 2014

Le roi de la jungle

Beaucoup d’humour pour aborder un sujet pas si facile

Dès que j’ai vu la couverture et la présentation de cet album sur le blog de Nancy Guilbert, j’ai tout de suite pensé qu’il allait me plaire. Un gros lion (qui est en fait un chat !) au regard bien loufoque, qui se prend pour le roi et qui en fait voir de toutes les couleurs à ses camarades de la savane ! Voilà une histoire qui m’a rappelé quelques péripétie de cours d’école... (Et pas que ! d’ailleurs ;-))

Le roi de la jungle de Nancy Guilbert et Florian Le Priol

Publié par les éditions Marmaille & compagnie, que je remercie pour cet envoi, "Le roi de la jungle" est un album bourré d’humour, superbement illustré par Florian Le Priol et qui, l’air de rien, véhicule un message très important pour les enfants.

Le roi de la jungle de Nancy Guilbert et Florian Le Priol

Alors qu’il part retrouver son groupe de rock pour une répétition, Chapacha, le chat doré, se prend une noix de coco sur la tête ! Et là tout va basculer... non seulement il se met à zezoter, mais surtout il s’imagine être le roi de la jungle ! Assisté par ses "amies" les hyènes, il commence par tyranniser les copains de son groupe de rock et c’est Grabidon l’hippopotame qui en fait les frais le premier. Terrifiés par ce nouveau despote, les autres animaux n’ont pas d’autre choix que d’obéir. (Vraiment ? Pas d’autre choix ?) Les humiliations, ordres et autres menaces fusent dans tous les sens. Plus de loi dans la jungle, hormis celle de sa sublime majesté Chapacha !

Le roi de la jungle de Nancy Guilbert et Florian Le Priol

Heureusement ses cinq compères musiciens (Binoclar le cobra, Rikki-Kill la mangouste, Korbillar le vautour, Grabidon l’hippopotame et Curedan le porc-épic) ne comptent pas se laisser faire. Ils font alors appel au vrai lion de la savane, Bono-le-décoiffé (N’y a-t-il pas, dans ce nom, une petite référence musicale ?), qui va trouver une solution désopilante pour faire redescendre Chapacha sur terre !

Le roi de la jungle de Nancy Guilbert et Florian Le Priol

Vous l’aurez compris en lisant ce résumé, cette histoire est un concentré d’humour. Pour aborder le thème délicat de l’autoritarisme, Nancy Guilbert mêle avec justesse des expressions comiques à des situations ridicules mais toujours drôles. Il est donc beaucoup plus aisé de comprendre l’injustice et les conséquences de l’abus de pouvoir quand elles sont tournées en dérision. Car quel enfant n’a pas connu un Chapacha ou, même, tenté d’en être un ? Non, non, non, à chacun sa liberté !

Le roi de la jungle de Nancy Guilbert et Florian Le Priol

Le texte est réellement sublimé par les illustrations de Florian Le Priol qui sont particulièrement réussies. Les animaux ont des expressions tout à fait saisissantes. Les couleurs, vives et chatoyantes, nous transportent au cœur de la jungle africaine. Alors que les grimaces burlesques du chat tyran et le sourire malicieux du lion Bono nous mettent de bonne humeur et nous donnent envie de danser un rock endiablé avec eux !

Le roi de la jungle de Nancy Guilbert et Florian Le Priol

Challenge Je lis aussi des albums 2014 Le roi de la jungle
Texte de Nancy Guilbert
Illustrations de Florian Le Priol
Publié en 2013 par les éditions Marmaille & compagnie
Âge : de 4 à 6 ans

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 27 avril 2014

L'objet de la semaine #29 [Concours/Terminé]

Le tapis de souris par Papaya

Cette semaine, place au tapis de souris de la marque Papaya que j’ai choisi de vous offrir pour les un an du blog !
Pourquoi ?

Tapis de souris Papaya

- Parce que j’adore le style coloré, ethnique et parfois vintage de Papaya, dont je vous ai déjà parlé par deux fois : avec un "Coup de cœur/projecteur#1 : PAPAYA" (rubrique qu’il faudrait que je reprenne, non ? Qu’en pensez-vous ?) et avec  "L'objet de la semaine #21 : Mon carnet de post-it Papaya".
- Parce que le 16 avril le blog avait 1 an et, qu’à cette occasion, j’avais envie de vous remercier pour votre fidélité par un petit cadeau de moi à vous, sans partenaire.
- Parce que ce tapis de souris qui fait bloc-note, avec ses 50 pages détachables, me représente bien (d’ailleurs j’ai le même) : un dessin printanier, des couleurs acidulés, un style un peu asiatique, pour une "webmastrice" qui continue à prendre ses notes sur papier !  
- Parce que, pour une fois, j’ai voulu vous gâter vous et non pas vos enfants ;-)
- Parce que, qui que vous soyez, quelle que soit votre profession, si vous lisez ce blog, logiquement vous devriez avoir un ordinateur et, sans doute, une souris pour aller avec...
- Parce que je n’aime pas trop les bilans, j’ai choisi cette rubrique pour fêter l’anniversaire de Livres et merveilles.
- Parce que je dirais, quand-même, qu’en une année, grâce à ce blog, j’ai fait des rencontres virtuelles passionnantes de blogueurs(euses), bien sûr, mais aussi d’auteurs(es), d’illustrateurs(trices), d’attachés(ées) de presse, de parents ou de grands-parents et que cette aventure, partagée avec vous, est captivante.
- Parce que je voulais vous remercier de prendre le temps de me lire et, parfois ou plus souvent pour certaines, de me laisser un petit mot touchant ;-)

Tapis de souris Papaya

Tapis de souris Papaya

Tapis de souris Papaya

> Tapis souris papier - Papaya pivoine - 11,99 € chez Cultura

♥♥♥

Participations de cette quinzaine :


L’objet de la semaine de Laurette : Les boucles d'oreille Lego & Les magnets Playmobils
"Allez une nouvelle Rubrikabrac, chez Laurette,... cette fois c'est honneur aux LEGOS et aux PLAYMOBILS... un univers infini !
Alors évidemment ce n'est pas aujourd'hui un objet mais deux que je vous présente... bande de petits chanceux !!!"

♥♥♥

Place au concours maintenant :


Le concours est ouvert du 27 avril au 11 mai 2014 (20h00) aux personnes majeures, résidents ou ayant une adresse de réception en France Métropolitaine.
Une seule participation par foyer/adresse IP est acceptée. Je me chargerai donc de l’envoi du lot mais je ne suis pas responsable d’un éventuel dysfonctionnement de la poste...

Attention : les participations anonymes ne seront pas prises en compte, il me faut au moins un pseudo, un mail ou un blog pour pouvoir annoncer le ou la gagnante. Je me réserve le droit d'annuler les participations non conformes.

Les résultats seront annoncés en édit de ce billet et sur la page Facebook du blog.

1 / Pour participer c'est ultra simple !
- Vous me laissez un commentaire. Et oui, C’EST TOUT ! Par contre la politesse est de rigueur s’il vous plaît ;-)

Je précise que j'offre une chance en plus pour celles qui suivent et/ou commentent régulièrement les chroniques sur le blog.

2 / Vous voulez me faire plaisir ?
- Vous pouvez partager le concours, aimer la page Facebook de Livres et merveilles, histoire de vous tenir informés des résultats du concours et des publications sur le blog, me suivre sur HC ou encore sur Twitter... C'est comme vous voulez ;-) PAS D’OBLIGATION et cela ne rapporte pas de chance en plus, juste un sourire de ma part.

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter bonne chance !

♥♥♥

L'objet de la semaine c'est quoi ?
Tous les quinze jours, je vais essayer de vous présenter un objet, clin d'œil à ma semaine passée. Ce pourra être un objet pour lequel j'ai craqué (que je l'ai acheté ou bien repéré), juste pour le plaisir de vous le montrer. Mais aussi un objet qui traîne chez moi depuis pas mal de temps.

Si vous avez envie de me faire partager votre objet de la semaine, n'hésitez pas à me donner votre lien par e-mail ou en commentaire ! Prochain rendez-vous le dimanche 11 mai.

Bonne fin de week-end.
♥♥♥

EDIT du 19/05/14

Le tirage au sort a été effectué sur le site Random.org. Voici le n° gagnant :

Random concours Papaya


La gagnante est donc Yana. Félicitations ! Merci de m'envoyer tes coordonnées à au.pays.de.lylan[@]gmail[.]com.

Quant-aux autres participantes, j'aurais aimé toutes vous gâter... Sachez qu'un joli concours avec un éditeur jeunesse devrait arriver sous peu ;-)

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 26 avril 2014

Une semaine / un look # 15 [Samedi mode]

Le look balade en bateau

Comme habiller ma fille devient de plus en plus difficile, que ses goûts s'affirment et que nous ne sommes pas toujours d'accord... J'ai décidé de me faire plaisir, le samedi, en lui concoctant, ici, des p'tits looks sympas. Juste pour l'imaginer dedans ;-)

Le look balade en bateau

75,00 €

2. T-shirt Fille Anchors chez Googoo&gaga
25,00 €

3. Levi's®Short par Levi's Kids chez Little Fashion Gallery
55,00 €

4. Panier brodé " Vite à la mer !" par Louise Misha chez Léo le pirate
29,50 €

5. Chaussures en toile - Rose Fluo par Rivieras chez Smallable
49,00 €

6. Tatouage éphémère Mouse O'hoy! par Darling Clementine chez Tattyoo
6,00 €

Ce billet est ma participation au Samedi Mode de LuckySophie.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 24 avril 2014

Les carnets de Cerise [Tome 1]

Le zoo pétrifié

Aujourd’hui on change un peu de registre avec, pour la première fois sur le blog, une BD. Et oui ! Alors que normalement je suis quasiment hermétique à ce genre littéraire, et bien voilà que je me suis laissée séduire par Les carnets de Cerise ! Repérés sur plusieurs blogs et, plus récemment, sur celui de Bianca "Des livres, des livres !", j’ai profité de mes vacances pour faire connaissance avec cette demoiselle intrépide.

Les carnets de Cerise - Tome 1 : Le zoo pétrifié, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Conçu sous la forme d’un journal intime, mêlant ainsi pages manuscrites, dessins, collages, et bien sûr, scènes illustrées, cet ouvrage, m’a tout de suite plu visuellement. Le style d’Aurélie Neyret n’y est pas pour rien. Puis j’ai rapidement été embarquée par l’histoire de ce premier tome "Le zoo pétrifié" - élaborée par Joris Chamblain - sans doute parce que, justement, l’entrée en matière se fait par le biais du journal de Cerise. On y trouve donc un texte un peu plus conséquent que dans une BD traditionnelle.

Les premières pages, écrites à la première personne, sont ainsi dédiées à la présentation de l’héroïne, de sa maman, ses meilleures copines Line et Erica, et enfin sa voisine Madame Desjardins, romancière renommée. Une fois le décor judicieusement planté, l’histoire peut commencer sous forme, cette fois-ci, d’une bande dessinée classique, qui sera quand-même entrecoupée d’annotations de la jeune narratrice.

Les carnets de Cerise - Tome 1 : Le zoo pétrifié, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Cerise est une fillette âgée de dix ans et demi, extrêmement curieuse et qui raffole d’énigmes en tout genre. Toutefois, elle ne veut pas devenir détective, non, mais plutôt écrivain, car elle connaît le pouvoir des mots : "Lire c’est découvrir, voyager, mais aussi apprendre le sens des mots et surtout apprendre à s’en servir.". Cerise observe tout, principalement les adultes, dans le but de trouver l’inspiration pour ses romans. Sa célèbre voisine la guide et la conseille.

Les carnets de Cerise - Tome 1 : Le zoo pétrifié, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Alors qu’elles sont réunies dans leur cabane secrète, tout en haut d’un arbre, Cerise et ses deux copines vont apercevoir celui qui va déclencher l’histoire et qu’elles nommeront "Monsieur Mystère". Tous les dimanches, ce vieil homme entre dans la forêt des pots de peinture plein les bras, disparaît, puis ressort tout tâché. Qu’est-il donc en train de fabriquer ? Après avoir perdu sa trace, Cerise va enquêter, collecter des indices et finalement découvrir le fin mot de l’histoire. Mais ce qui est très appréciable c’est qu’une fois l’intrigue "résolue", le récit ne s’arrête pas là. Une véritable amitié va naître entre les deux protagonistes. Et la jeune fille, avec toute la conviction et la force de persuasion de la jeunesse, va réunir les villageois autour d’elle pour réaliser le rêve de ce vieil homme prisonnier de son passé.

Les carnets de Cerise - Tome 1 : Le zoo pétrifié, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Cette petite aventurière, volontaire et passionnée, est absolument attachante. Tous les autres personnages sont également très étudiés, ce qui nous immerge encore plus dans l’histoire. J’y ai retrouvé, et je ne pense pas être la seule, des souvenirs d’enfance, de journal intime, de cabane, de balades à vélo, de grandes amitiés, de rêves encore possibles, de mystères mais aussi de relations parfois enrichissantes ou bien conflictuelles avec les adultes et  les parents. 

Les illustrations d’Aurélie Neyret sont parfaites. Rien qu’à voir la sublime couverture, on sent que l’on va pénétrer dans un univers chaleureux et poétique. Les tonalités douces, souvent encrées dans les bruns et les roux, sont très agréables. Les visages et expressions sont également très réussies. Quant-à Cerise, elle est craquante avec sont petit nez et ses genoux rouges, son style d’aventurière, pas princesse pour un sou (ça me change de ma fille !).

Les carnets de Cerise - Tome 1 : Le zoo pétrifié, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Voilà, pour moi, une très jolie et passionnante BD jeunesse qui peut largement être lue et appréciée par les adultes. Une découverte et un coup cœur !

Quant-au Tome 2 "Le livre d'Hector", paru en 2013, il ne va pas tarder à atterrir sur ma table de nuit ;-)

Les carnets de Cerise - Tome 1 : Le zoo pétrifié
Texte et scénario de Joris Chamblain
Illustrations de Aurélie Neyret
Publié en 2012 par les éditions Soleil, dans la collection Métamorphose
Âge : Dès 8 ans

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 22 avril 2014

Azuro le dragon bleu

Quand la différence devient un atout !

Il y a quelques temps je vous parlais de la trilogie jeunesse "L'enfant-dragon", que je trouvais par hasard alors que je cherchais un album illustré par Jérémie Fleury, alias Trèfle Rouge. Depuis j’ai eu l’occasion de rattraper le coup.
"Azuro le dragon bleu" est ainsi venu enrichir notre collection de beaux albums. Car c’est vraiment un très bel ouvrage tant au niveau de son histoire que de ses illustrations.

"Azuro le dragon bleu" de Laurent Souillé, Olivier Souillé et Jérémie Fleury

Dédié aux enfants atteints du Syndrome de Williams ("maladie génétique orpheline touchant des milliers d’enfants de par le monde"), cet album est une vraie source d’espoir pour tous ceux qui sont, ou qui se sentent, "différents".
Azuro, adorable petit dragonneau aux écailles d’azur, est né bleu ! Or, point de bleu chez les cracheurs de feu mais plutôt du rouge, du noir ou du vert. Sa couleur lui vaut déjà les moqueries de ses camarades. Mais lorsqu’ils découvrent avec stupeur qu’il ne sait cracher que de l’eau, les anciens dragons décident de le chasser. Celui que l’on considère comme maudit part donc en exil, laissant derrière lui une maman effondrée.


"Azuro le dragon bleu" de Laurent Souillé, Olivier Souillé et Jérémie Fleury

Fort de son courage et de son talent pour voler Azuro se réfugie près d’un village et observe avec curiosité les habitants et leurs coutumes. C’est alors qu’un terrible danger vient menacer la vie paisible des villageois. Azuro saura-t-il surmonter ses craintes et décidera-t-il de se montrer pour secourir les humains qui ont si peur des dragons ? Je pense que vous vous en doutez !

"Azuro le dragon bleu" de Laurent Souillé, Olivier Souillé et Jérémie Fleury

C’est une histoire très touchante que nous content ici les frères Laurent et Olivier Souillé. Nous y trouvons, dans un premier temps, le thème du rejet par son propre clan et celui de la séparation d'avec ses parents. Pour la première fois, j’ai vu, avec beaucoup d’émotion, je l’avoue, ma fille fondre en larmes lorsque Azuro est exclu et s’envole en pleurant sous le regard ému de sa mère. L’injustice de cette séparation lui a complètement fendu le cœur ! (et le mien aussi par la même occasion...) C’est, quand même, la première fois qu’elle pleure à la lecture d’une histoire...
Pourtant, même si cet épisode est triste, l’histoire est joliment tournée et plutôt gaie. Car, dans un second temps, Azuro se remet bien vite et s’occupe à regarder de loin le comportement des humains. Quant-à la chute, elle est extrêmement réussie, mêlant humour et tendresse.

"Azuro le dragon bleu" de Laurent Souillé, Olivier Souillé et Jérémie Fleury

"Azuro le dragon bleu" est un album parfaitement réussi qui démontre aux enfants que chacun d’entre nous peut avoir sa place dans la société. Et si ce n’est pas auprès de son peuple qu’elle se trouve, il ne faut pas hésiter à aller la chercher ailleurs. Car, ce qui est une faiblesse et une malédiction pour certains peut se révéler être une force et une chance pour d’autres.

"Azuro le dragon bleu" de Laurent Souillé, Olivier Souillé et Jérémie Fleury

Quant-aux illustrations... elles sont comme je les aime, dans le style de Jérémie Fleury. On y retrouve l’ambiance de son univers fantastique avec les dragons, bien sûr, mais aussi les humains, aux traits tout en rondeur et au style facilement identifiable qui s’apparente à ceux de "La mélodie du bonheur", album sorti un peu plus tôt. Les couleurs sont vives et les expressions des personnages, qu’elles reflètent la tristesse, la peur, la joie, sont tout à fait réussies. Sa palette graphique emprunte de l’esthétique des jeux vidéos est ici parfaitement adaptée aux enfants.

Découvrez la bande-annonce réalisée pour la sortie de l'album :



Pour en savoir plus sur le Syndrome de Williams vous pouvez consulter la page Facebook de l’association "Autour des Williams".

Challenge Je lis aussi des albums 2014 Azuro le dragon bleu
Texte de Laurent et Olivier Souillé

Illustrations de Jérémie Fleury

Publié en 2013 par les Éditions Auzou dans la collection "Mes grands albums"

Âge : de 4 à 6 ans

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 15 avril 2014

Notre valise Touroperator, une invitation aux voyages...

Parés pour jouer pendant les vacances !

Voilà, chez nous, les vacances de Pâques ont commencé ! Je ne vous cacherai pas qu’elles ont mal commencé... par un samedi soir aux urgences près de chez mes parents, puis un transport au service pédiatrique du CHU de Bordeaux en ambulance (45 longues minutes sans les parents :/ Je ne vous décris même pas notre état dans la voiture en suivant de loin l’ambulance qui emmenait Ly Lan) et encore les urgences jusqu’à 1h du matin.
Bref plus de peur que de mal. Une grosse réaction allergique alimentaire. Résultat, on va éviter les fruits à coque pendant un mois avant d’avoir fait les tests chez un allergologue. Et, bien sûr, ce n’est que quand on est confronté au problème, qu’on se rend compte que des fruits à coque, et bien, il y en a presque dans toutes les préparations sucrées commerciales, ou du moins des traces...

Mais cette mésaventure ne va pas nous empêcher de partir quelques jours à la mer et profiter pleinement de ce beau temps. Hein ! Haut les cœurs, tout va bien !

Touroperator de Janod, illustré par le studio Tomso

Tout ça pour en arriver au sujet principal de cette chronique : La valise Touroperator de Janod, illustrée par le Studio Tomso, que nous comptons bien emmener avec nous.

Elle se présente sous la forme d’une mallette en carton, à couvercle aimanté, pourvu d’une anse en tissu pour faciliter le transport. Et elle nous propose pas moins de 5 jeux différents, plus un jeu de cartes, l’ensemble sur le thème du voyage. L’idéal pour y partir... en voyage, justement !

Touroperator de Janod, jeu de l'oie, illustré par le studio Tomso

En détail, nous y trouvons un plateau recto/verso proposant le jeu de dada et le jeu de l’oie, les pions et les dés, un jeu de mémo, un autre de dominos (également en recto/verso, soit avec des images, soit avec des chiffres), les 7 familles et enfin un jeu de cartes pour faire une petite bataille, par exemple. Les règles sont incluses, bien évidemment. Tout ça dans un seul coffret, c’est très astucieux et bien pratique !

Touroperator de Janod, jeu de dada, illustré par le studio Tomso

Cette valise, je l’avais repérée depuis un petit moment sur le blog du studio Tomso et j’avais craqué pour le concept, certes, mais aussi pour les superbes illustrations colorées et fantaisistes de Solenne et Thomas. De la virée sous-marine, au départ en fusée, en passant par le trajet à dos de rhinocéros, toutes ces images sont comme des promesses d’évasion, qu’elle soit imaginaire ou bien réelle.

Touroperator de Janod, jeu de mémo, illustré par le studio Tomso

Le tout réalisé avec des produits "écolo" comme le bois, le carton et le tissu, beaucoup plus agréables que le plastique ! Sur le même principe, j’avais déjà été emballée par "Le bal masqué" de Janod, illustré par Nicolas Gouny, auquel Ly Lan aime toujours autant jouer. Un tout petit bémol au niveau des pions qui sont un peu gros et se gênent quand ils sont trop proches, principalement pour le jeu de dada, mais c’est un détail ;-) 

Touroperator de Janod, jeu de dominos, illustré par le studio Tomso

Avec tous ces jeux en un, nous allons nous en donner à cœur joie et oublier pour quelques jours nos petits soucis du quotidien.
J'en profite pour vous souhaiter
de succulentes fêtes de Pâques et de bonnes vacances pour celles et ceux qui y sont déjà !

Touroperator de Janod, jeux de 7 familles et cartes, illustré par le studio Tomso

Je vous donne le descriptif de l'éditeur :
"Coffret multi-jeux sur le thème du voyage. jeu de dada, jeu de l’oie, Jeu de 7 familles, Dominos, Mémo, plus un jeu de 54 cartes, 5 dés pour de multiples possibilités et des heures de jeux en perspective."

Touroperator de Janod
2 à 6 joueurs
Âge : 3 ans et plus
Le blog du studio TOMSO

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 13 avril 2014

L'objet de la semaine #28

Nos lunch boxes Disney by zak ! designs®

Cette semaine, place nos nouvelles boîtes gigognes / lunch boxes Disney illustrées par zak ! designs®.
Pourquoi ?

lunch boxes Disney by zak ! designs®

- Parce que, la semaine dernière, je suis tombée dessus dans une... jardinerie. Oui, oui ! Ne cherchez pas l’erreur. (En même temps je ne suis pas une grand habituée des jardineries...)
- Parce que j’ai tout de suite craqué pour ces Minnie et Daisy revisitées par zak ! designs® en mode kawaii. Celles avec Winnie l'ourson n’était pas mal non plus...
- Parce que j’ai déjà des lunch boxes rondes sur le thème Woodland mais que comme une imbécile je les ai données à Ly Lan pour qu’elle y range ses gommettes et tout son petit bazar. Et que, du coup, elles sont bien abîmées :/
- Parce que maintenant j’ai donc des lunch boxes pour ma cuisine, qui me serviront également de récipient pour le réfrigérateur (pas de micro-onde par contre).
- Parce qu’elles seront, sans doute, inaugurées à la fin du mois par Ly Lan qui part faire un pique-nique avec sa classe.
- Parce qu’à les regarder, en écrivant ce post, au final je me demande si je ne vais pas les garder pour ranger mes p’tits "bidules" sur mon bureau. Alors cuisine ou bureau, qu’en pensez-vous ?


lunch boxes Disney by zak ! designs®

lunch boxes Disney by zak ! designs®

Disney lunch box zak ! designs®

♥♥♥


Participations de cette quinzaine :


L’objet de la semaine de Laurette : Le carnet disquette
"J'ai retrouvé il y a quelques temps une boîte remplie d'un objet aujourd'hui inutilisable en l'état... je suis à peu prés sûre que certains d'entre vous possèdent encore cet objet ... LA DISQUETTE."

♥♥♥


L'objet de la semaine c'est quoi ?
Tous les quinze jours, je vais essayer de vous présenter un objet, clin d'œil à ma semaine passée. Ce pourra être un objet pour lequel j'ai craqué (que je l'ai acheté ou bien repéré), juste pour le plaisir de vous le montrer. Mais aussi un objet qui traîne chez moi depuis pas mal de temps.

Si vous avez envie de me faire partager votre objet de la semaine, n'hésitez pas à me donner votre lien par e-mail (au.pays.de.lylan[at]gmail[point]com) ou en commentaire ! Prochain rendez-vous le dimanche 27 avril.

Bonne fin de week-end.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)

Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 10 avril 2014

Le Voyage merveilleux d’Adèle

Un somptueux carnet de voyage pour partir à la découverte des créatures fantastiques du monde entier

Quand j’ai chroniqué "L'enfant et l'Oiseau blanc", je n’imaginais pas que de nombreux échanges avec son auteur Nancy Guilbert allaient suivre. Et pourtant ! Des mails et des commentaires postés sur nos blogs respectifs il y a eu et il y a encore...
J’ai ainsi eu le plaisir de découvrir une personne attentionnée, à l’écoute, attachante et surtout pleine de talent et d’imagination.

Le Voyage merveilleux d’Adèle de Nancy Guilbert, Laure Phelipon et Samuel Mandonnaud

C’est en parcourant son blog que j’ai eu un coup de cœur pour "Le Voyage merveilleux d’Adèle". L’idée de ce carnet de voyage relatant les rencontres d’une petite fille avec les créatures merveilleuses qui ont nourri l’imaginaire de mon enfance m’a complètement séduite.

Adèle est une fillette de 9 ans, curieuse et intrépide. Elle vit avec son grand-père anthropologue et son petit frère Gaspard. Le jour où Adèle s’aperçoit que ce dernier s’est aventuré seul dans un long périple à la rencontre de toutes les créatures fantastiques dont lui a parlé son Papichou, elle décide de partir à sa recherche. Elle va donc suivre ses traces et nous emmener dans un fabuleux voyage autour du monde. Chaque étape est l’occasion pour elle de se faire de nouveaux amis, de s’initier à leurs coutumes et d’apercevoir (ou pas) des êtres mythiques. Qu’est-ce qu’on aimerait être à sa place !

Le Voyage merveilleux d’Adèle de Nancy Guilbert, Laure Phelipon et Samuel Mandonnaud

De la forêt de Brocéliande, peuplée de fées, jusqu’au bush australien et son serpent Arc-en-ciel, Adèle va croiser des personnages extraordinaires très connus comme les elfes, les sirènes ou bien le Yéti, mais aussi d’autres qui le sont un peu moins, comme la Pachamama, le singe Hanouman ou encore l’Oiseau-Tonnerre. L’occasion pour les enfants, mais aussi les parents, d’enrichir leur culture et leur imaginaire. 

Chaque double page est une nouvelle avancée dans son périple. L’histoire est habilement contée par le biais de correspondances envoyées par Adèle à son grand-père. Et chaque arrêt lui donne des indices et la rapproche un peu plus de Gaspard.

Le Voyage merveilleux d’Adèle de Nancy Guilbert, Laure Phelipon et Samuel Mandonnaud

Construit à la manière d’un carnet de voyage, une pleine page est dédiée à la photographie principale tandis que l’autre présente la lettre d’Adèle, une petite note explicative sur la créature et sa légende, ainsi que tout un tas de souvenirs collectés, de croquis et d’images collées.

Le Voyage merveilleux d’Adèle de Nancy Guilbert, Laure Phelipon et Samuel Mandonnaud

En plus de tout cela, un grand planisphère, qui se déplie, nous permet de bien appréhender son circuit autour du monde, avec comme point de repère, pour les enfants, les différents origamis qui illustrent chaque étape du voyage.  

Le Voyage merveilleux d’Adèle de Nancy Guilbert, Laure Phelipon et Samuel Mandonnaud

Justement, Parlons-en des illustrations, car elles sont ici d’une richesse étonnante ! Tout droit sorties de l’imagination débordante du couple d’illustrateurs Laure Phelipon et Samuel Mandonnaud, elles mélangent plusieurs techniques avec brio. A chaque région visitée correspond son propre origami emblématique. Celui-ci est mis en scène dans une composition faite, entre autres, de matériaux de récupération (fils de fer, coton, paillettes, perles, scotch...). Les personnages dessinés par Laure Phelipon sont ensuite incrustés dans l’image numérique. Des associations tout à fait étonnantes qui font que l’on peut passer de longs moments à explorer visuellement ces photos pour bien comprendre tous les éléments qui les composent. (Et qui parfois donnent même envie de les refaire chez soi.)

Le Voyage merveilleux d’Adèle de Nancy Guilbert, Laure Phelipon et Samuel Mandonnaud

C’est incontestablement un ouvrage très original et surtout très travaillé. Publié par les éditions Tournez la page, que je remercie pour cet envoi, ce livre est également riche dans sa conception. Sa couverture cartonnée, travaillée avec du vernis sélectif, son papier épais et brillant et, enfin, sa fermeture ruban, ne font qu’ajouter à son côté exceptionnel.
Il s’agit du second album jeunesse que je lis de cette petite maison d’édition clermontoise (Rappelez-vous - ou découvrez - "Parfums du monde" de Christos Ortiz et Sandrine Gambart, avec cet immeuble qui se déplie d’étage en étage) et, bien que très différents tous les deux, je les trouve d’une grande qualité tant sur l’histoire et les illustrations que sur la conception atypique du livre.

J’aime énormément ce principe du carnet de voyage qui mêle judicieusement et esthétiquement tous les éléments nécessaires à la compréhension de l’histoire, le tout adapté pour les enfants. Des histoires de créatures merveilleuses et un graphisme enchanteur, voilà qui ne peut que leur donner envie de découvrir le monde, ses cultures, ses croyances et ses mythes !
Challenge Je lis aussi des albums 2014
Le Voyage merveilleux d’Adèle
Texte de Nancy Guilbert
Illustrations de Laure Phelipon et Samuel Mandonnaud
Publié en 2012 par les éditions Tournez la page jeunesse
Âge : dès 5 ans

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 8 avril 2014

♥ Des rencontres comme des rayons de soleil à l’Escale du Livre de Bordeaux ♥

Livres et dédicaces en pagaille !

Ce week-end, l’Escale du Livre, festival des créations littéraires, s’était installée, comme chaque année, entre l’église Sainte Croix et le Conservatoire de Bordeaux. C’est en famille, que nous avons décidé, dimanche matin, de partir à la rencontre des auteurs et illustrateurs présents sur le stand "Librairie jeunesse". Mais pas que ! Puisqu’une blogueuse littérature jeunesse se trouvait également là ! Surprise ;-)

Escale du livre 2014 - Eglise Sainte Croix

Chronologie de nos rencontres, toutes plus chaleureuses les unes que les autres :

♥♥♥

Dès l’entrée nous sommes tombés sur le stand dédié à Balthazar et PépinMarie-Hélène Place (auteur) et Caroline Fontaine-Riquier (illustratrice) nous ont accueillis à bras ouverts. Vraiment !

Caroline Fontaine-Riquier et Marie-Hélène Place

Tout sourire, Marie-Hélène Place m’a conseillé "Les lettres à toucher de Balthazar" en m’expliquant, avec toute la conviction d’un auteur passionné, l’intérêt pour l’enfant, dans son apprentissage de l’écriture, de tracer avec son doigt les lettres cursives. Puis avec Caroline Fontaine-Riquier nous avons évoqué les origines vietnamiennes de mon conjoint et de ma fille. Le temps passant, l’ouvrage était paré de deux belles dédicaces !

"Les lettres à toucher de Balthazar" de Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier

"Les lettres à toucher de Balthazar" de Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier

Pour mémoire, je vous avais déjà parlé de "Balthazar et les couleurs de la vie et des rêves aussi" énorme coup de cœur de  ma fille l’été dernier.

Les lettres à toucher de Balthazar
Texte de Marie-Hélène Place
Illustrations de Caroline Fontaine-Riquier
Publié en 2011 par les éditions Hatier jeunesse


♥♥♥

Puis nous nous sommes dirigés vers Yann Walcker et avons discuté de la collection "Mes p’tits albums" des éditions Auzou pour laquelle il a écrit plusieurs titres. Nous avons vérifié avec lui les albums que nous possédions à la maison. Il s’est avéré que nous n’en avions aucun de sa plume. Honte à nous !

Yann Walcker

J’ai donc voulu y remédier et Yann Walcker nous a  judicieusement conseillé "Clotilde part en colonie de vacances", l’histoire d’une petite chouette qui a du mal à se séparer de sa maman (On peut dire que ça colle bien au climat général du moment !).

"Clotilde part en colonie de vacances" de Yann Walcker et Romain Mennetrier

Une très gentille dédicace agrémentée d’une gommette et ma fille était aux anges ! (Et commençait déjà à en avoir marre :/)

"Clotilde part en colonie de vacances" de Yann Walcker et Romain Mennetrier

Clotilde part en colonie de vacances
Texte de Yann Walcker
Illustrations de Romain Mennetrier
Publié en 2013 par les éditions Auzou dans la collection "Mes p'tits albums"

♥♥♥

Après une petite visite de l’église Sainte Croix, nous y sommes retournés et je suis tombée en pâmoison devant les magnifiques illustrations d’Isabelle Simler !

Isabelle Simler

Personnellement j’ai eu un coup de cœur pour "Plume". Mais comme l’avis général l’emporte, et que ma fille et son père préféraient "Des vagues" nous avons donc opté pour le monde sous-marin.

"Des vagues" d’Isabelle Simler

Et c’est avec admiration que nous avons regardé Isabelle Simler nous dessiner de beaux poissons colorés.

"Des vagues" d’Isabelle Simler

Des vagues
Texte et illustrations d'Isabelle Simler
Publié en 2014 par les Édition courtes et longues

♥♥♥

Juste à côté, se tenait Anne Montel et son célèbre Crafougna ! Je vous en avais parlé ici. C’est un album que nous avions emprunté à la médiathèque et que nous avions adoré.

Anne Montel

L’occasion nous a donc été donnée de l’ajouter à notre bibliothèque personnelle et d’avoir notre propre Crafougna dessiné à main levée !

"Le Crafougna" de Stéphane Servant et Anne Montel

Anne Montel alternait entre un sourire radieux quand elle nous parlait et des grimaces groufougnesques lorsqu’elle dessinait. Un régal à observer !

"Le Crafougna" de Stéphane Servant et Anne Montel

Le Crafougna
Texte de Stéphane Servant
Illustrations d'Anne Montel
Publié en 2012 par les Éditions Didier Jeunesse


♥♥♥

C’est lors de notre pause déjeuner que nous avons eu la joie de rencontrer Pépita du blog Méli-Mélo de livres. J’ai été enchantée de faire la connaissance de cette charmante blogueuse en littérature jeunesse, très avenante et pétillante. Nous avons, bien sûr, discuté de l’Escale du livre mais pas seulement ;-) 

Méli-Mélo de livres (© Eric Carle)

Vous pouvez consulter sa chronique sur l'Escale du Livre ici.

♥♥♥

Un dernier tour sur le stand "Librairie jeunesse" nous a fait passer devant Jean Leroy. Ce sont "Les orteils n’ont pas de nom", chroniqué ici, et que nous aimons beaucoup à la maison, qui ont attiré notre regard.

Jean Leroy

Sur les conseils avisés de l’auteur, nous avons choisi "Un jeune loup bien éduqué", que nous avons d’ailleurs lu hier soir et qui nous a beaucoup plu !

"Un jeune loup bien éduqué" de Jean Leroy et Matthieu Maudet

Ma fille a bien expliqué à Jean Leroy que ce n’était pas un loup mais plutôt un renard puisqu’il est de couleur orange. Information capitale que l’auteur a promis de remonter à Matthieu Maudet, son compère illustrateur ;-)

"Un jeune loup bien éduqué" de Jean Leroy et Matthieu Maudet

Un jeune loup bien éduqué
Texte de Jean Leroy
Illustrations de Matthieu Maudet
Publié en 2013 par l'école des loisirs

♥♥♥

Et pour finir, juste à côté, j’ai pu faire la connaissance de celle qui m'a réconciliée avec la petite bête : Marjorie Béal.

Marjorie Béal

Je vous en parlais, il y a peu, avec l’album "qui monte, qui monte..." gagné sur le blog de son auteur Ingrid Chabbert. J’ai été flattée de savoir que cette brillante illustratrice avait lu ma chronique et s’en rappelait !

"et toute la ville s'éveille" de Laurie Cohen et Marjorie Béal

J’ai opté pour "et toute la ville s’éveille" (sur lequel j’avais lu beaucoup d'avis positifs), et son côté très graphique, dans un style complètement différent de "qui monte, qui monte...".

"et toute la ville s'éveille" de Laurie Cohen et Marjorie Béal

Le temps d’une dernière dédicace pour laquelle ma fille a pu choisir la couleur "rose" (étonnant ;-)) de la voiture et nous devions déjà partir...

et toute la ville s'éveille
Texte de Laurie Cohen
Illustrations de Marjorie Béal
Publié en 2013 par Balivernes Éditions


En même temps, il valait mieux. Car en quelques heures j’ai explosé mon budget livre pour les mois à venir ! Mais c'est tant mieux, car nous sommes rentrés des sourires plein la tête et des albums merveilleusement dédicacés plein les bras !

Merci à tous d'avoir été si accueillants, chaleureux et souriants (et de m'avoir autorisé à publier vos trombines ;-)).


♥♥♥


Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !