mercredi 30 juillet 2014

Coup de cœur/projecteur #3 : Tulipop

♥ Attention ! Explosion de couleurs et "kawaiiries" totalement assumées ♥

Ça faisait un moment que je voulais reprendre cette rubrique car j’ai envie de mettre en avant pas mal de créateurs qui me tiennent à cœur. Et puis le temps file... vous savez !
Mais hier, lorsque j’ai vu dans la nouvelle vente privée de petitHOOD, sur le thème "Super Classe ! On prépare la rentrée", les adorables objets de la marque Tulipop, je me suis dis qu’il fallait que je vous montre ça !
J’ai mis une heure à valider ma commande tellement j’hésitais entre les cahiers, pochettes, gourdes et boîtes à goûter proposés...

Allergiques aux "mignoneries", un brin "girly", totalement "cute" et complètement "flashy", je pense que vous pouvez passer votre chemin sous peine de grosse migraine :p

Le monde de Tulipop © Tulipo
Le monde de Tulipop © Tulipop
Alors qui se cache derrière l’univers acidulé de Tulipop ?

Ce sont deux copines islandaises, Signy et Helga, qui ont lancé en 2010 une nouvelle marque reposant sur des personnages inspirés par la nature.

Bubble © Tulipop
Bubble © Tulipop
Le postulat de départ étant de créer un univers qui pourrait plaire à leurs propres enfants tout en bousculant les stéréotypes de genre par le caractère de leurs deux personnages champignons fétiches : Bubble (garçon timide et rêveur) et Gloomy (jeune fille aventureuse, un peu effrontée).

Gloomy © Tulipop
Gloomy © Tulipop
En allant sur leur Shop Online, j’ai tout de suite reconnu l’adorable Mosi que Marion, du blog Carnet de douceurs et créatrice des tampons Mïmo, nous avait présenté l’an dernier lors de son retour d’Islande. J’avais déjà complètement craqué pour ce petit écureuil, coiffé d’une coque de gland ! A l’époque cette tire-lire, créée par Tulipop pour soutenir l’UNICEF dans le financement de projets éducatifs à travers le monde, n’était pas en vente en ligne... Maintenant si ! Encore faut-il la faire venir depuis l’Islande ;-)

Mosi © Tulipop
Mosi © Tulipop
Voici un aperçu de leurs produits qui sont principalement de la papeterie et de la vaisselle avec d’autres petits accessoires. On y retrouve les personnages du monde de Tulipop : Bubble, Gloomy, Fred, Mr. Tree et Miss Maddy dont vous pouvez faire la connaissance ici !

Cet abécédaire me fait terriblement de l’œil :

White ABC Poster in English © Tulipop
White ABC Poster in English © Tulipop

J'avoue, j'ai commandé ce mignon petit cahier Bubble chez petitHOOP mais il est est également disponible sur le Shop Online de Tulipop :
Bubble Notebook © Tulipop
Bubble Notebook © Tulipop

Cette pochette Gloomy est adorable :

Gloomy Folder © Tulipop
Gloomy Folder © Tulipop

Je suis fan de Miss Maddy ♥

Miss Maddy Dinner Set © Tulipop
Miss Maddy Dinner Set © Tulipop

Cette gourde a également fini dans mon panier^^ Bah oui ma fille n'en avait pas et j'ai naturellement pensé à l'environnement et aux déchets des bouteilles en plastique que nous pourrions éviter pendant nos vacances !
Bubble Water Bottle © Tulipop
Bubble Water Bottle © Tulipop

Alors, je n'ai pas craqué pour ces boîtes à goûter parce que j'en ai déjà plein, mais ce n'était pas l'envie qui manquait...
Gloomy Lunch Box Set © Tulipop
Gloomy Lunch Box Set © Tulipop

Et pour finir, Tulipop a également lancé une application "Tulipop ABC" pour tablettes et téléphones : un petit jeu, qui a l'air bien sympa, pour apprendre l'alphabet aux enfants. Par contre elle n'est qu'en anglais et islandais mais est déjà numéro 1 dans leur pays natal !

En voici la présentation :


Alors Tulipop or not ?

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 28 juillet 2014

Nos loulous et les livres [Tag littérature jeunesse]

Comment ça se passe chez nous ?

D’une manière générale je ne suis pas trop fan des tags. D’ailleurs je m’excuse auprès des blogueuses qui m’ont taguée sur différents sujets de ne m’être jamais prêtée au jeu :/
Mais pour une fois, je vais faire exception à la règle, en répondant au tag de ma "copinet" Maman Clémentine sur la littérature jeunesse. Il me paraît quand-même plutôt approprié à la thématique du blog ;-)

1) La bibliothèque de tes loulous elle ressemble à quoi ?


Elle est compartimentée. Au départ il y en avait une, puis nous avons envahi la table de nuit. Et maintenant, c’est mon bureau qui sert de bibliothèque. Il y a des livres un peu partout et très mal rangés, sans classement, sans préférence...

Bibliothèque Livres et merveilles

Tout ça est complètement à revoir !  Je vous montre sa chambre, pas la peine de s’étendre sur le bazar qui règne en maître dans mon bureau...

Table de nuit Livres et merveilles

2) Les trois livres qui ont le plus la côte en ce moment chez toi c'est quoi ?


Je ne peux pas en citer trois car les livres tournent régulièrement et ma fille aime beaucoup varier les lectures. Néanmoins il y a UN INDÉTRÔNABLE qui n’a jamais quitté sa table de chevet depuis que je lui ai offert :  Le gang des gigoteurs.

Le gang des gigoteurs de Muriel Zürcher

Si nous l’écoutions, nous le lirions tous les soirs. Elle le connaît pas cœur, l’emmène dès qu’elle part dormir ailleurs, même ses grands-parents n'en peuvent plus ! Il faut dire qu’il est particulièrement bien fait et super drôle... Je comprends son choix. 

3) Tes loulous ils aiment bien bouquiner...


Sur son lit tout simplement (parfois dans le canapé). Elle n’a pas de fauteuil spécifique. C’est une habitude prise avec la lecture du soir. Du coup la journée, elle s’installe également sur son lit...

Lit Livres et merveilles

4) Quel est LE livre de ton enfance que tu as hâte de faire découvrir à tes loulous ?


C’est déjà fait et c’est d’ailleurs la première chronique que j’ai écrite sur ce blog. "Petit Jean et le marchand de sable", un texte d'Hélène Tersac avec des illustrations de Renate Magnier. C’était LE livre que je connaissais par cœur, petite, et que mes parents ont eu la bonne idée de conserver.

"Petit Jean et le marchand de sable", un d'Hélène Tersac avec des illustrations de Renate Magnier

Échec complet... Elle n’a pas du tout accroché. Ce tag m’y refait penser et je vais m’empresser de lui relire. Je l’avais laissé de côté mais maintenant qu’elle est plus grande, elle l’appréciera peut-être mieux, même si les illustrations sont un peu surannées...

5) Le livre de tes enfants que tu trouves le plus beau c'est...


Cette question est difficile. D’une manière générale je les trouve tous beaux pour différentes raisons. Puisqu’il faut choisir, je dirais "La fille du Calligraphe" de Cat Zaza, alias Caterina Zandonella.

"La fille du Calligraphe" de Cat Zaza

Comme je l’écrivais dans le titre de ma chronique sur cet album, je suis "Complètement zinzin de Cat Zaza". J’adore son style d’illustration, ses traits, ses compositions, ses couleurs, tout ! D'autant que cet album, elle l’a écrit elle-même et c’est une pure merveille ♥♥♥
Elle a également illustré un autre très bel album : "Rishima reine de Bollywood" sur un texte de Nathalie Zimmermann, splendide !!!

"Rishima reine de Bollywood" de Nathalie Zimmermann et Cat Zaza

6) Le dernier livre que tu as acheté à tes loulous c'était quoi ?


Ah la colle ! A brûle-pourpoint, comme ça, Je ne sais plus :/ Je vais chercher...
Voilà, alors, si l’on ne tient pas compte des livres d’activités pour l’été, le dernier album en date, non chroniqué d’ailleurs (mais qui le sera bientôt) est "Le voleur d’anniversaire" de Laurent & Olivier Souillé, illustré par Frédéric Pillot, publié par les éditions Milan.

"Le voleur d’anniversaire" de Laurent & Olivier Souillé, illustré par Frédéric Pillot

Il est beau, drôle, attachant et ma fille l’adore.
(Encore un bien planqué sous une pile de livres à chroniquer qui s’entassent dans mon bureau :/)

7) La lecture avec tes loulous ça se passe comment chez toi ?


Nous ne ratons jamais le sacro-saint rendez-vous de la lecture du soir. Nous alternons, son père ou moi, en fonction de notre état de fatigue.
La journée par contre, c’est à la demande. Quand je reçois un livre en SP, je lui suggère habilement et je fais beaucoup plus attention à ses réactions.
Nous allions beaucoup à la médiathèque également et puis, elle a commencé à se lasser. Comme je ne veux pas la forcer et rendre la lecture obligatoire, nous y retournerons quand elle en ressentira le besoin. Ce qui ne va pas tarder puisqu’elle m’en a parlé récemment ;-)

Nos loulous et les livres [Tag littérature jeunesse]

Je vais "taguer" Aude du blog Ma Cabane à livres, Tiphanya du blog Histoire de lectures, Ludi du blog Les Lubies de Ludi, Liyah du blog Les Lectures de Liyah, Blandine du blog Vivrelivre et Laurette du blog On est bien chez laurette.
Aucune obligation de participer les filles (certaines sont en vacances d’ailleurs) puisque je suis la première à, généralement, ne pas me soumettre au jeu du tag ;-)

Toutes celles (et ceux) qui passeraient par là et qui auraient envie de répondre à ce tag, initié par Maman Clémentine, sont les bienvenu(e)s !

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 25 juillet 2014

Hôtel Summertime

Tome 1 : Amy

A demi ici, à demi en vacances, je fais des trajets aller-retour entre la plage, où ma fille passe le mois de juillet chez ses grands-parents, et la maison, où je suis sensée travailler... Tiraillée entre l'envie de rester à la mer et le besoin de voir ses parents, sa première semaine s'est moyennement passée. J'ai donc choisi (parce que j'en ai la possibilité) de venir la voir plus souvent. Du coup, je suis en semi-vacances et je peux me poser, souffler et prendre le temps de lire un peu plus...

Tout ça pour en arriver au dernier livre que je viens de finir : "Hôtel Summertime" de Louise Byron. J'avais lu la chronique de Faelys sur son blog Petites Madeleines et j'avais surtout repéré la jolie couverture de Thibaut Rassat. Cette façade d'un vieil hôtel abandonné, traitée en monochromie dans des tonalités vertes/turquoises et dont les fenêtres découpées laissent entrevoir la scène colorée intérieure, avait un goût de mystère. Le résumé à l'allure de club des cinq avait conclut de me séduire. J'étais bien décidée à ouvrir la porte de l'Hôtel Summertime.

Hôtel Summertime de Louise Byron

"Au milieu des herbes folles et des murs décrépis, un vieil hôtel semble figé dans le temps. Dans le village, personne n'en connaît les propriétaires.
Quel secrets cache-t-il ?
Amy, qui pensait s'ennuyer à mourir pendant les vacances, veut découvrir ses mystères. Avec ses amis elle va se battre contre ceux qui veulent le détruire. Pour sauver l'hôtel Summertime, l'amitié est de rigueur et l'union fait la force."

J'ai passé un excellent moment avec ce livre. Ce premier tome laisse présager une série très sympathique. Une lecture fluide, facile et suffisamment élaborée pour qu'on s'attache aux personnages.

Ce premier opus tourne autour du personnage d'Amy, jeune ado, qui se retrouve parachutée, le temps des grandes vacances, chez les grands-parents de sa nouvelle demi-sœur Tanya. Entre Londres, où elle habite, et Foxwood, ce petit village de campagne où elle va passer tout l'été, le changement est rude. D'autant plus qu'elle n'y connaît personne et que le climat entre les deux filles, dont les parents viennent à peine de se marier, est plus que tendu.
Mais Amy n'est pas du style à se laisser aller. Elle aime jouer au foot et compte bien trouver des amis et un terrain pour s'amuser.
Lors d'une soirée organisée par M. Richards, riche propriétaire de la région, elle fait d'abord la désagréable connaissance de son insupportable fils Lucas puis d'un sympathique garçon nommé Callum.

Hôtel Summertime de Louise Byron

Le lendemain, alors que Callum lui fait visiter le village, ils découvrent un vieil hôtel laissé à l'abandon. En un rien de temps, elle entraîne son nouvel ami à l'intérieur pour une suite de découvertes surprenantes. Vieux bibelots, passage secret, correspondance d'un amour manqué... Tous les ingrédients sont là pour animer cet été qu'Amy pensait être d'un ennui mortel.

L'hôtel Summertime faisait autrefois les beaux jours de la région, les fêtes y étaient exceptionnelles et de nombreux notables s'y pressaient. Mais du jour au lendemain il ferma ses portes sans que quiconque puisse retrouver son mystérieux propriétaire.

Au fil des jours, les enfants du coin vont s'attacher à l'endroit qui va devenir leur refuge et terrain de jeu. Mais l'hôtel Summertime est menacé de destruction par M. Richards. Amy et sa demi-sœur Tanya, qui avait repéré l'endroit bien avant eux, vont alors se trouver des points communs et se battre, avec tous les jeunes du village, Lucas compris, pour sauver ce havre de paix, empli de vieux objets témoins d'un passé majestueux.

Hôtel Summertime de Louise Byron

Ce premier titre d'une nouvelle série des éditions Flammarion, destiné aux jeunes lecteurs entre 11 et 13 ans, est une réussite qui mêle habilement des thèmes importants pour cette tranche d'âge : famille recomposée, maladie, amitié, amour, besoin de découverte, d'évasion et de liberté, rébellion contre l'injustice...

Le tome 2 centré sur le personnage de Tanya est prévu pour octobre 2014. Je l'attends avec impatience...

PS : Veuillez excuser la piètre qualité des photos faites avec mon téléphone... Elles sont de meilleure qualité sur le blog de l'illustrateur Thibaut Rassat !

Hôtel Summertime
Texte de Louise Byron
Couverture de Thibaut Rassat
Publié en 2014 par les éditions Flammarion
Âge : dès 10 ans

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 20 juillet 2014

L'objet de la semaine #35

Mon eau de toilette estivale kokeshi by Valeria Attineli

Cette semaine, place à ma nouvelle eau de toilette kokeshi by Valeria Attineli prénommée "Cheery" !
Pourquoi ?

eau de toilette kokeshi by Valeria Attineli prénommée "Cheery"

- Parce que j’ai enfin pu faire quelques soldes pour moi ! Rien que pour moi !
- Parce que j’en ai profité pour faire un p’tit tour "beauté" chez Séphora et que je suis tombée en admiration devant cette bouteille de parfum en forme de kokeshi flashy.
- Parce que ce n’est pas du tout mon parfum habituel, mais parfois l’été, il m’arrive de changer pour quelque chose de plus léger.
- Parce que c’est un accessoire girly totalement futile et que, occasionnellement, ça fait du bien de se faire plaisir avec un truc dont on n'a pas du tout besoin...
- Parce qu’elle était soldée, tant qu’à faire !
- Parce que j’adore les poupées japonaises kokeshi.
- Parce qu’elle égaye notre salle de bain (mon homme est ravi :p).
- Parce que le petit porte-clef assorti est juste trop mignon <3

eau de toilette kokeshi by Valeria Attineli prénommée "Cheery"

eau de toilette kokeshi by Valeria Attineli prénommée "Cheery"

eau de toilette kokeshi by Valeria Attineli prénommée "Cheery"

eau de toilette kokeshi by Valeria Attineli

> La gamme Kokeshi par Valeria Attinelli

♥♥♥

L'objet de la semaine c'est quoi ?
Tous les quinze jours, je vais essayer de vous présenter un objet, clin d'œil à ma semaine passée. Ce pourra être un objet pour lequel j'ai craqué (que je l'ai acheté ou bien repéré), juste pour le plaisir de vous le montrer. Mais aussi un objet qui traîne chez moi depuis pas mal de temps.

Si vous avez envie de me faire partager votre objet de la semaine, n'hésitez pas à me donner votre lien par e-mail ou en commentaire ! Prochain rendez-vous le dimanche 2 août.

Bonne fin de week-end.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 18 juillet 2014

Aliénor, la princesse qui voulait devenir chevalier

Enfin une princesse pas comme les autres !

Il y a peu, nous avons eu la chance de recevoir le tome 3 des aventures de la princesse Aliénor : "Aliénor et le château assiégé", tout droit sorti de l’imagination débordante de Nancy Guilbert et joliment illustré par Elodie Fraysse.
Mais aujourd'hui, je vais d'abord vous présenter le tome 1, "Aliénor, la princesse qui voulait devenir chevalier", histoire de faire connaissance avec cette malicieuse petite héroïne !


"Aliénor, la princesse qui voulait devenir chevalier" de Nancy Guilbert et Elodie Fraysse

Autant vous dire, qu’en voyant la couverture, ma fille a eu l’air étonné. Une princesse avec une belle couronne certes, mais qui porte une robe bleue ! La lecture du titre n’a fait que renforcer son sentiment : une princesse qui veut devenir chevalier, quelle drôle d’idée...
De mon côté, je jubilais intérieurement. Enfin nous allions sortir du stéréotype de la princesse  qui lui plaît tant : robe rose, parée de bijoux et accessoirement de paillettes. Car oui, je l’avoue, ma fille est pleine d’idées préconçues selon lesquelles le rose est la couleur des filles, le bleu celle des garçons, les filles aiment faire le ménage (N’est-ce pas ? :/), les garçons aiment les super-héros, et tout le toutim... J’ai beau expliquer que non, le travail de maman n’est pas d’étendre le linge mais de s’occuper de sites internet sur l’ordinateur, rien n’y fait ! Forcément, quand le bureau et la maison ne font qu’un, ça n’aide pas...

"Aliénor, la princesse qui voulait devenir chevalier" de Nancy Guilbert et Elodie Fraysse

Alors, avec Aliénor dans les mains, j’ai "béni" l’auteure, l’illustratrice et Les P’tits totems éditions de me donner l’opportunité de lui lire une histoire de chevalier. Car c’est bien le thème central du récit, cette princesse veut être l’égale de ses 4 frères et devenir, elle aussi, un chevalier. Un beau défi en cette période moyenâgeuse où se déroule l’histoire ! Et finalement, même si le rêve d’Aliénor semble complètement saugrenu aux yeux de Ly Lan, elle a bien aimé cet album. Ouf ! Nous avons même pu échanger nos opinions sur les différents métiers que peuvent exercer les femmes...

"Aliénor, la princesse qui voulait devenir chevalier" de Nancy Guilbert et Elodie Fraysse

Au château des Mille vents, arrive une lettre du Roi Gauvin offrant récompense à qui délivrerait son fils Enguerrand enlevé par le Roi Guillaume. Le sang d’Aliénor ne fait qu’un tour. Elle veut participer et propose son aide à ses frères qui ne se privent pas de se moquer d’elle et de la rejeter. Déterminée et astucieuse, cette petite princesse connaît toutes les cachettes du royaume et devine aisément que la Tour du Mont Noir est l’endroit idéal pour cacher un prisonnier. Munie de son courage, de son intelligence et de sa carte d’exploratrice, elle part donc en quête pour délivrer le prince Enguerrand. Une ruse pleine de charme pour distraire les 4 gardes armés qui campent devant la porte de la tour, un brin de pâtisserie pour se mettre le gros dragon dans la poche et le tour est presque joué. Le prince est délivré mais elle n’en est pas pour autant chevalier...

"Aliénor, la princesse qui voulait devenir chevalier" de Nancy Guilbert et Elodie Fraysse

Pour une fois que c’est une princesse qui va délivrer un prince, trop bavard et, en plus, un peu trouillard, je suis aux anges ! Nancy Guilbert nous offre ici une petite héroïne qui, avec une grande dose d’humour et d’espièglerie, sait amadouer son monde. Pour elle, devenir chevalier ne se cantonne pas au fait de savoir manier une épée mais à faire preuve de jugeote et à utiliser ses talents à bon escient !

Les illustrations d’Elodie Fraysse sont très douces avec leur style arrondi et leurs couleurs pastels. Avec sa chevelure rousse, ses yeux verts et ses taches de rousseur, Aliénor est parfaitement réussie. Sa malice se lit sur son visage, ce qui rend le personnage encore plus attachant.

"Aliénor, la princesse qui voulait devenir chevalier" de Nancy Guilbert et Elodie Fraysse

Ce premier tome, d’une série qui en comportera quatre, est particulièrement réussi ! Le tome 3 "Aliénor et le château assiégé" vient juste de sortir. Je vous en reparle bientôt... Affaire à suivre ;-)

Challenge Je lis aussi des albums 2014
Aliénor, la princesse qui voulait devenir chevalier

Texte de Nancy Guilbert
Illustrations de Elodie Fraysse
Publié en 2012 par Les P’tits Totems éditions
Âge : à partir de 4 ans


Merci à
http://www.lesptitstotems.fr/

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 16 juillet 2014

Wormworld saga

"Le voyage commence"... bien !

Ça y est, Ly Lan est partie en vacances à la mer ! Ce qui veut dire que je vais enfin avoir un peu de temps pour moi ;-) Et j’ai commencé en me plongeant dans le premier tome de Wormworld Saga qui m’attendait depuis un moment sur ma table de nuit.

The Wormworld Saga de Daniel Lieske - éditions Dupuis

The Wormworld Saga est, à l’origine, une bande dessinée complètement numérique réalisée par l’artiste digital allemand Daniel Lieske. Le premier chapitre a été publié en ligne en 2010 et a, de suite, connu un succès international. Actuellement 5 chapitres sont disponibles avec "pas moins de 26 traductions faites par des fans du monde entier". La lecture se fait donc par scroll et c’est plutôt réussi !
L’avantage est l’instantanéité et la continuité du récit ainsi que la beauté des images spécialement conçues pour être visionnées sur écran. On en prend plein les yeux ! L’inconvénient, pour moi, est, qu’au bout d’un moment, une lecture sur écran, justement, me fatigue. Je préfère le papier...

The Wormworld Saga de Daniel Lieske - éditions Dupuis

Je connaissais le site http://www.wormworldsaga.fr/ et j’avais déjà lu le premier chapitre avant d’acheter l’album, je savais donc que ce dernier allait me plaire. L’histoire est, somme toute, très classique pour le style fantasy. Jonas est un jeune garçon rêveur, en conflit avec son père concernant ses mauvaises notes à l’école. Les grandes vacances sont pour lui l’occasion de souffler un peu chez sa grand-mère. En jouant à l’aventurier dans le grenier, muni de son épée en bois et de son pull rouge (sa "cotte de maille magique") Jonas va passer au travers d’un tableau et atterrir dans le Wormworld. Il va vite découvrir que malgré sa beauté à couper le souffle, ce monde est peuplé de créatures étranges et dangereuses. Il y fera la connaissance de Raya, une mystérieuse protectrice...

The Wormworld Saga de Daniel Lieske - éditions Dupuis

Ce n’est pas tant l’histoire qui me plaît que ses illustrations sublimes, volontairement réalisées sans encrage. Le travail de l’auteur fait la part belle aux couleurs ainsi qu’aux jeux d’ombre et de lumière particulièrement étudiés, ce qui donne des paysages tout à fait étonnants et saisissants. L’univers graphique est beaucoup plus proche du film d’animation (c’est d’ailleurs dans ce sens que l’a conçu l’auteur) ou du jeu vidéo que de la bande dessinée classique.

The Wormworld Saga de Daniel Lieske - éditions Dupuis

L’album publié par les éditions Dupuis comporte les trois premiers chapitres (la suite va sortir en septembre prochain) ainsi qu’un Art Book passionnant qui explique la genèse du projet, le processus créatif et les techniques de l’auteur. C’est impressionnant de constater que l’idée a germée dans la tête de  Daniel Lieske dès 2003 et qu’il lui aura fallu des années de travail pour aboutir au résultat final, en perpétuelle évolution, puisque l’artiste améliore sa technique au fil des chapitres.

The Wormworld Saga de Daniel Lieske - éditions Dupuis

On y apprend donc la naissance du Wormworld, la conception informatique des personnages, les inspirations du monde réel transposées dans le virtuel... Un travail de longue haleine dont il avait même compté les heures qu’il pouvait y accorder par jour tout en conservant son travail et en ménageant du temps pour sa famille, soit deux heures par soir. Aujourd’hui, le succès étant au rendez-vous, il s’y consacre totalement.  

Voici la bande-annonce :


Wormworld saga Tome 1 : Le voyage commence
De Daniel Lieske
Publié en 2014 par les éditions Dupuis
Âge : Tous Publics - Famille

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 12 juillet 2014

Une semaine / un look # 19 [Samedi mode]

Le look aventurière

Comme habiller ma fille devient de plus en plus difficile, que ses goûts s'affirment et que nous ne sommes pas toujours d'accord... J'ai décidé de me faire plaisir, le samedi, en lui concoctant, ici, des p'tits looks sympas. Juste pour l'imaginer dedans ;-)

Le look aventurière

14,50 € au lieu de 29,00 €

2. Chapeau de Paille Vert Céladon par Nathalie Verlinden chez Smallable
38,00 €

3. Bracelet Orphée Multicolore par Polder chez Smallable
35,50 € au lieu de 71,00 €

17,99 € au lieu de 25,99 €

5. Sandales en cuir velours façon girafe par Pom d'Api chez Melijoe
59,50 € au lieu de 85,00 €

6. Ceinture en cuir tressé chez La Redoute
7,45 € au lieu de 14,90 €

Ce billet est ma participation au Samedi Mode de Lucky Sophie.
Son billet du jour : "Tann's, la marque de cartables increvables qui donne envie d'en changer ! [Samedi Mode]"

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 10 juillet 2014

Cherche et trouve autour du monde

J’ai encore craqué...

J’avais déjà repéré la collection des "Cherche et Trouve", publiée par les éditions Auzou, sur le blog de Pimp And Pomme. Quand j’ai vu celui "autour du monde" j’ai complètement craqué pour la couverture indienne de Charlie Pop ! Des personnages hyper mignons, des couleurs vives, différents pays et continents à découvrir, tout ce que j’aime... Alors forcément je n’ai pas beaucoup réfléchi avant de l’acheter^^

Cherche et trouve autour du monde, Illustrations de Mélisande Luthringer, Paku et Charlie Pop

Le principe est ultra simple et comme souvent, dans ces cas là, fonctionne super bien ! Testé et approuvé par Ly Lan qui s’en est donnée à cœur joie hier.
Parce qu’au final avec ce début d’été plus qu’arrosé, j’ai bien eu raison de faire le plein de cahiers d’activités en tout genre ;-)

Cherche et trouve autour du monde, Illustrations de Mélisande Luthringer, Paku et Charlie Pop

Ce carnet à spirale se compose de 5 onglets avec une couleur attitrée par continent, et à chaque fois 5 pays joliment illustrés par trois illustratrices de talent : Mélisande Luthringer, Paku et Charlie Pop, le tout avec plein de détails kawaii et de mignonneries à découvrir ! 10 éléments différents et une petite souris sont à retrouver sur chaque planche.

Cherche et trouve autour du monde, Illustrations de Mélisande Luthringer, Paku et Charlie Pop

Les pages sont plastifiées et le feutre effaçable permet d’entourer les objets trouvés (ou bien de dessiner, voire gribouiller, c’est comme on veut ;-)). D’ailleurs, tous ne sont pas si faciles que ça à trouver...

Cherche et trouve autour du monde, Illustrations de Mélisande Luthringer, Paku et Charlie Pop

La solution est donnée juste au-dessus, ce qui est très pratique en cas de grosse panne... Oui, ça nous est arrivé ! Et si on ne veut pas la voir, il suffit de rabattre la page précédente, le principe de la spirale étant parfait pour ça !

Cherche et trouve autour du monde, Illustrations de Mélisande Luthringer, Paku et Charlie Pop

Encore un ouvrage très pratique pour l’été, facile à emmener partout et qui nous fera voyager en Russie, au Kenya, au Groenland, au Japon, ou encore en Polynésie... Au total 25 pays attendent notre tour du monde !

Cherche et trouve autour du monde, Illustrations de Mélisande Luthringer, Paku et Charlie Pop

Petite déconvenue inattendue et plutôt étonnante : le feutre effaçable ne marchait pas. Il était complètement sec malgré la présence du blister lors de notre achat... Comme j’en avais un autre à la maison nous avons pu nous en servir... Mais c’est un peu dommage car il est plus gros et ne rentre pas dans l’élastique prévu pour le ranger.

Cherche et trouve autour du monde
Illustrations de Mélisande Luthringer, Paku et Charlie Pop
Publié en 2014 par les éditions Auzou
Âge : de 4 à 6 ans

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !