dimanche 23 août 2020

Omoiyari : D’où viennent les contes

Un album inspiré par la culture du Japon traditionnel

Omoiyari est le nom d’un village perdu dans les montagnes, un lieu imaginaire refuge des contes. Là-bas, villageois et histoires vivent en harmonie, les hommes prenant soin de préserver et de perpétuer les contes. En échange, ceux-ci leur apportent la sagesse et la connaissance de ce qui les entoure. Ainsi chacun se protège et enrichit l’autre.

Omoiyari : D’où viennent les contes

Voilà un album qui ne pouvait que me plaire : non seulement il évoque avec poésie la magie et l’importance des contes ; mais en plus, il est inspiré des croyances du Japon traditionnel. Omoiyari signifie d’ailleurs "compassion" en japonais. Texte et image, disposés en regard sur une double-page, portent à réfléchir sur l’origine des récits traditionnels et sur leur rôle.

Omoiyari : D’où viennent les contes

Pour couronner le tout, Marie-Alice Harel (qui en est l’autrice et l’illustratrice) propose des illustrations de toute beauté. J’ai presque envie d’en découper pour les mettre sous cadre ! Ses aquarelles sont si détaillées et délicates, le tout est dans un style proche de l’estampe japonaise, j’adore !

Omoiyari : D’où viennent les contes

C’est le premier ouvrage que je reçois des éditions Cipango, dont l’orientation éditoriale est de faire découvrir le monde, donner à voir les autres cultures dans leur richesse et leur diversité. Je suis totalement séduite. Cet album est tout aussi bien destiné aux adultes qu’aux enfants. Il est à lire avec eux pour développer leur imaginaire, échanger sur l’importance des histoires, ou, tout simplement, s’émerveiller sur son esthétique subtile.

Lien Fnac Lien Cultura
Omoiyari : D’où viennent les contes
De Marie-Alice Harel
Publié en mai 2019 par les éditions Cipango
Âge : à partir de 6 ans
Prix : 14 €


Merci aux éditions
Editions Cipango

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Pinterest ou Instagram !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire