mercredi 17 février 2016

Léo le fantôme

Un soupçon de rétro, un brin de fantastique avec une bonne dose d’amitié

Le moins que l’on puisse dire c’est que cet album monochrome, dans des tonalités de bleus, n’est pas banal ! Il ne peut pas laisser indifférent tant il est porteur d’émotions sur le plan visuel et sentimental.

Léo le fantôme de Marc Barnett et Christian Robinson - éditions Hélium

L’histoire racontée par Marc Barnett est vraiment jolie, un peu mélancolique mais pleine de tendresse. Léo est un adorable petit fantôme qui habite une maison poussiéreuse. A son allure et son nœud papillon, on peut imaginer qu’il est là depuis longtemps déjà... Dès la deuxième page, l’auteur interpelle l’enfant pour lui préciser que, si la plupart des gens ne peuvent pas voir Léo, le lecteur, lui, le peut. C’est très accrocheur.

Léo le fantôme de Marc Barnett et Christian Robinson - éditions Hélium

Lorsqu’une famille vient s’installer dans sa maison, Léo est vraiment heureux de trouver de la compagnie. Malheureusement, les nouveaux propriétaires semblent peu enclins à partager leur demeure avec un fantôme (même le chat a la frousse^^). Exorciste, médium et scientifique sont appelés à la rescousse. Les parents lecteurs ne pourront s’empêcher de penser à SOS fantômes.

Léo le fantôme de Marc Barnett et Christian Robinson - éditions Hélium

Mais la scène n’est pas si drôle que ça puisque Léo a bien compris qu’on ne voulait pas de lui. Il décide donc de laisser sa place et de partir. Car, ce que je ne vous ai pas dit, c’est que ce petit fantôme est gentil, vraiment gentil. C’est un sentiment rassurant qui se dégage dans tout l’album. On se prend d’affection pour lui et on a envie de l’aider tout du long.

Léo le fantôme de Marc Barnett et Christian Robinson - éditions Hélium

Léo arrive donc en ville. Mais, depuis son époque, tout a bien changé. Il ne trouve plus sa confiserie préférée. Et quand il demande de l’aide, les gens passent à travers lui sans le voir. Il décide alors d’errer un peu. C’est donc avec un grand étonnement et une pointe d’incrédulité que Léo se retrouve face à Jeanne, une petite fille qui le voit et lui parle.

Une belle amitié va naître entre les deux enfants. Leurs différences sont pourtant flagrantes : c’est un garçon, elle une fille ; il est blanc, elle est noire ; il est habillé dans un style complètement rétro, elle est résolument moderne. Ça en est d’autant plus poignant.

Léo le fantôme de Marc Barnett et Christian Robinson - éditions Hélium

Au départ, Jeanne le prend pour un ami imaginaire. Mais, un évènement va venir rétablir la vérité. Grâce à son courage Léo va aider Jeanne et sa famille (je ne vous dit pas comment, ça ne serait pas du jeu ;-)). Jeanne comprendra donc qu’il n’est pas imaginaire du tout et elle n’en sera que plus heureuse. Quant-à Léo, il trouvera chez elle un nouveau foyer et une amie pour jouer.

Léo le fantôme de Marc Barnett et Christian Robinson - éditions Hélium

C’est vraiment un bel album au charme rétro. Les illustrations de Christian Robinson sont tout à fait singulières, bleues et noires, mélangeant aplats, dessins et collages (me semble-t-il). Il y a quand même un côté géométrique qui rend l’album résolument moderne.

A noter que "Léo le fantôme" a été sélectionné par le New York Times parmi les meilleurs albums illustrés 2015.

C'était ma participation n°55 au rendez-vous du mercredi "Chut les enfants lisent" organisé par Yolina sur son blog : Devine qui vient bloguer.

Challenge Je lis aussi des albums 2016 Léo le fantôme
Texte de Marc Barnett
Illustrations de Christian Robinson
Publié en 2016 par les éditions Hélium
Âge : dès 4 ans



Merci aux éditions
Les éditions hélium

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton, Google+, Pinterest ou Instagram !

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires:

  1. Réponses
    1. Moi aussi, elles sont originales et parfaitement réussies.

      Supprimer
  2. Il a l'air superbe ! Je vais (à nouveau) de ce pas l'ajouter dans ma liste de livre à acheter pour "ma" bibliothèque !

    J'en profite pour te dire que je me régale à te lire (même si je ne commente pas toujours faute de temps), que j'aime beaucoup ton style et que je fais toujours plein de découvertes chez toi ! Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la, tu me fais rougir !!! C'est super gentil. Merci Ma smala et moi. Je suis ravie que tu trouves des idées de livres par ici <3

      Supprimer
  3. Superbe! Mais mon fils est trop grand, ma petite trop petite, j'aime beaucoup le jeu des couleurs, très bel album

    RépondreSupprimer
  4. Très chouette! L'originalité de l'histoire et le côté rétro des illustrations me plaisent beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est également ce qui m'a plu dans cet album. L'ensemble en fait ;-)

      Supprimer
  5. Je l'ai découvert sur un autre blog...très chouette je trouve !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement Féelyli l'a présenté il n'y a pas longtemps ;-)

      Supprimer
  6. Je ne sais pas chez qui je l'ai croisé celui-ci mais je le trouve superbe ! le jeu de couleurs est magnifique

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez Féelyli ;-) Effectivement ces tonalités de bleus rendent très bien.

      Supprimer
  7. C'est mignon et me fait penser au film Casper le petit fantôme <3
    Les illustrations sont adorables ...
    Belle soirée à vous Lylou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il fait penser à Casper ce petit fantôme^^
      Merci Nancy. Passez un bon week-end.

      Supprimer
  8. Réponses
    1. C'est ce qui fait le charme de l'album ;-)

      Supprimer