vendredi 2 février 2018

La Grande Ourse

Une bande dessinée sur le thème du deuil

Voilà la première BD que je me suis offerte au Festival International d’Angoulême. J’ai tout de suite été séduite par la magnifique couverture de Sanoe et, en la feuilletant, j’ai su que l’univers onirique qu’elle proposait allait me plaire. Le thème du deuil y est traité avec beaucoup de douceur.

La Grande Ourse d'Elsa Bordier et Sanoe - Éditions Soleil

Louise est une jeune femme qui a du mal à se défaire des fantômes de son passé. Ses proches décédés l’entourent au quotidien au point qu’elle délaisse les vivants. Toujours triste, elle a perdu le goût du bonheur et ne sourit plus. Elle n’arrive pas à s’engager dans une relation et à profiter de la vie.

La Grande Ourse d'Elsa Bordier et Sanoe - Éditions Soleil

Lorsqu’un jour, Phekda, l’une des étoiles de la Grande Ourse qui a la forme d’une adorable petite fée, vient lui rendre visite. Depuis là haut, les étoiles ont vu Louise les observer pendant trop longtemps. Elles ont décidé qu’elle avait assez souffert et qu’il fallait remédier à sa mélancolie. S’en suit alors un long voyage durant lequel la jeune femme va réapprendre à aller de l’avant.

La Grande Ourse d'Elsa Bordier et Sanoe - Éditions Soleil

Accompagnée de Phekda, elle va se rendre sur la plage de son enfance, puis, dans une étrange forêt, aussi terrifiante que magnifique en fonction du regard qu’on lui porte, et enfin, rencontrer la mort, elle-même, dans son gigantesque palais. Les êtres fantastiques que Louise va croiser en chemin sont tous porteurs de messages pleins de sens et vont la faire réfléchir, progresser et, finalement, tourner la page...

La Grande Ourse d'Elsa Bordier et Sanoe - Éditions Soleil

J’ai trouvé cette BD très agréable à lire. Non seulement les illustrations sont de toute beauté mais l’histoire me touche particulièrement. J’ai aimé suivre la progression de Louise de la tristesse à la sérénité. Chacun des êtres étranges qu’elle croise lui apprend à regarder la vie (et la mort) d’une manière différente et, ainsi, à avancer sans crainte. La jeune femme va apprendre à regarder les choses autrement et va, peu à peu, laisser derrière elle sa peur de souffrir.

La Grande Ourse d'Elsa Bordier et Sanoe - Éditions Soleil

Les illustrations sont très poétiques et collent bien aux émotions de la jeune femme, passant des tonalités froides aux couleurs plus chaudes. C’est vraiment très beau et on se plaît à rêver que la Grande Ourse nous surveille de là-haut et prenne également soin de nous !

La Grande Ourse
Scénario d'Elsa Bordier
Illustrations de Sanoe
Publié en septembre 2017 par les Éditions Soleil dans la collection Métamorphose
Prix : 17,95 €

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton, Google+, Pinterest ou Instagram !

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. magnifique. Les illustrations me font craquer évidemment mais l'histoire semble si belle, j'imagine les émotions que l'on ressent en la découvrant
    je l'avais noté la dernière fois que tu l'as présenté, je le laisse dans ma liste d'envie, je te dirais le jour où je la lirais.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certaine qu'elle te plaira ;-)

      Supprimer
  2. J'ai rencontré Sanoe à la Foire du livre de Brive, nous dédicacions face à face et je suis repartie avec un livre dédicacé <3
    Bon week-end Lylou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance ! J'aime beaucoup son style.
      Merci Nancy <3

      Supprimer