vendredi 6 juin 2014

La Bête du Gévaudan

Du mythe à la réalité historique

A chaque fois séduite par les albums des éditions Tournez la page, j’ai été intriguée quand j’ai reçu le communiqué de presse concernant une nouvelle parution, destinée aux jeunes lecteurs à partir de 7 ans, sur La Bête du Gévaudan.
D’une part j’aime beaucoup les mythes et légendes, d’autre part j’apprécie les récits historiques et, pour couronner les tout, j’ai tendance à être attirée par ce qui fait peur ! Alors forcément un titre présentant un des plus célèbres mythes sanglants de l’histoire de France ne pouvait que m’interpeller.

"La Bête du Gévaudan" de Bernard Soulier et Tony Rochon

De la bête du Gévaudan je ne connaissais rien, si ce n’est le film de fiction "Le pacte des loups" réalisé par Christophe Gans. Autant vous dire que d’un point de vue historique on est loin de la réalité...
J’ai donc pu, grâce au récit de Bernard Soulier, me faire une idée plus juste et plus précise des évènements qui firent trembler le Gévaudan pendant 3 longues années, de 1764 à 1767.

L’auteur nous y raconte avec passion les nombreuses attaques (80 morts sans compter les blessés) qui secouèrent cette région regroupant aujourd’hui une partie de la Lozère et de la haute Loire. Puis virent les battues organisées par les habitants pour se défendre et les traques élaborées par les meilleurs chasseurs de Louis XV. La vie rude et la pauvreté des villageois dans ces terres rurales sont également évoquées. Une vraie immersion dans une autre époque où la peur mais aussi le courage régnaient en maître.

"La Bête du Gévaudan" de Bernard Soulier et Tony Rochon

Et pour ce faire, l’auteur a choisi de nous présenter l’histoire sous la forme d’un mémoire disparu (mais qui a existé) écrit par Jacques Portefaix. Ce jeune paysan combattit la bête en 1767 et sauva ses camarades alors qu’il n’avait que 12 ans. Il en fut remercié par le roi qui le fit envoyer dans une école de Montpellier pour y apprendre à lire et écrire de manière à pouvoir raconter un jour son histoire. Ce qu’il fit, puisque son ouvrage est bien mentionné dans des archives de 1768. Malheureusement il n’en reste pas de trace. L’idée de Bernard Soulier est donc fort judicieuse. Il se met à la place du jeune garçon et ré-écrit ainsi ce mémoire tel qu’il devait être.

"La Bête du Gévaudan" de Bernard Soulier et Tony Rochon

Mêlant récit historique et illustrations de la bête selon les descriptions d’époque, ce roman documentaire destiné aux enfants a tout pour faire aimer l’histoire aux plus réfractaires et passionner les autres. Imprimé sur du papier imitant la couleur du parchemin, ce livre de 96 pages, est également très pédagogique. De nombreux mots peu utilisés à notre époque sont expliqués en bas de page et une postface incite les jeunes lecteurs à réfléchir et, au final, à imaginer ce qu’a bien pu être cette fameuse bête du Gévaudan. En fin d’ouvrage, des extraits de documents d’époque attestent les faits et ne font que rendre l’histoire encore plus authentique. Ces archives sont quelques peu "sanguinolentes" car il s’agit d’actes de décès suite aux attaques de la bête mais que les plus sensibles se rassurent, ils ne sont pas nécessaires à la lecture du récit.

Après sa lecture La Bête du Gévaudan n’aura plus aucun secret pour vous et vos enfants ou presque... ;-)

La Bête du Gévaudan
Texte de Bernard Soulier
Illustrations de Tony Rochon
Publié en 2014 par les éditions Tournez la page
Âge : Dès 7 ans

Merci aux éditions
http://www.editions-tlp.fr/

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Je suis certaine que ce livre plairait à mon fils! Comme toi je ne connais rien à la Bête du Geyvaudan mais bien envie de me documenter. Je note

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ton fils est encore un peu trop petit pour ce livre. Un an de plus et c'est bon. En tout cas c'est très intéressant d'en savoir plus sur cette fameuse bête !

      Supprimer
  2. Les illustrations ont l'air vraiment belles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les illustrations collent bien au récit, ce qui est très agréable.

      Supprimer
  3. C'est le premier livre (hormis quelques BD) qui présente la vraie histoire, car très sérieusement documentée et non romancée, de la bête du Gévaudan pour les enfants (à partir de 7 ans). Par "vraie histoire", j'entends le véritable déroulement des faits car il reste bien entendu une part de mystère sur la nature exacte de la bête, c'est d'ailleurs cela qui fait tout l'intérêt de cette affaire et cela est évoqué en fin d'ouvrage. Bravo et merci en tous cas pour ce blog !
    Bernard SOULIER auteur du livre et également de "Sur les traces de la bête du Gévaudan et de ses victimes" éditions du Signe 2011 (étude historique pour adultes).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement comme un livre historique que j'ai lu votre ouvrage ! Merci beaucoup M. Soulier pour ces explications et pour cette lecture fort intéressante et instructive. Au plaisir :-)

      Supprimer