vendredi 13 mars 2015

Le zizi des mots

Un album pour rigoler (jaune) du sexisme au quotidien dans la langue française

En voilà un joli petit album qui fait réfléchir ! Publié par les éditions Talents Hauts, maison engagée dans la lutte pour l’égalité des sexes, il vient interpeller le lecteur sur une inégalité sournoise : celle du sexe des mots. Justement nommé "Le zizi des mots" pour faire référence à la suprématie du masculin, cet imagier nous révèle que, souvent, ce dernier nomme une personne alors que le féminin nomme un objet, voire un fruit ou encore un animal...

Le zizi des mots de Élisabeth Brami et Fred L. - Talents Hauts

Ainsi, nous baladons-nous joyeusement entre le glacier, marchand de glace, et la glacière, pour partir pique-niquer, entre le meurtrier, qui assassine sans vergogne, et la meurtrière, petite ouverture défensive moyenâgeuse... De quoi à se tourner les méninges ou, comme le souligne justement Élisabeth Brami dans le texte introductif, "faire appel à l’intelligence et au bon sens des porteurs de petites « cervelles » ou de savants « cerveaux »".

Le zizi des mots de Élisabeth Brami et Fred L. - Talents Hauts

On a beau s’amuser, et parfois rigoler, de ce constat, se dire qu’on est idiote (à petite cervelle) de ne pas s’en être rendu compte plus tôt, il n’en reste pas moins que le sujet se veut aussi sérieux. Publié le 5 mars, soit 3 jours avant la journée internationale des droits des femmes, ce petit livre au format carré, a reçu le soutien d’Amnesty International.

Au total, vingt exemples, drôles et/ou effarants, nous sont proposés par Élisabeth Brami, auteure jeunesse prolifique qui s’était déjà penchée sur le sujet du sexisme avec "La déclaration des droits des filles" et "La déclaration des droits des garçons".

Le zizi des mots de Élisabeth Brami et Fred L. - Talents Hauts

Les illustrations sont faites avec humour. Le jeu des couleurs, qui sont inversées dans chaque-double page, souligne les différences : ainsi le chocolatier est marron sur fond bleu alors que la chocolatière est bleue sur fond marron. C’est parfaitement réussi.

Ce livre ne laisse pas indifférent. Et après l’avoir refermé, on ne peut s’empêcher de chercher d’autres exemples, ou même des contre-exemples, tellement il dévoile une vérité sur le machisme de notre langue maternelle (et non paternelle) !

Le zizi des mots de Élisabeth Brami et Fred L. - Talents Hauts

D’ailleurs, pour accompagner la sortie du livre, les éditions Talents Hauts invitent les lecteurs à proposer leur propre page pour Le zizi des mots sur le tumblr créé pour l'occasion. Tous à vos méninges !
Challenge Je lis aussi des albums 2015
Le zizi des mots
Texte de Élisabeth Brami
Illustrations de Fred L.
Publié en 2015 par les éditions Talents Hauts
Âge : à part de 6 ans


Merci aux éditions
Talents Hauts

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 commentaires:

  1. Un livre qui plairait à mon fils! Rien que pour le titre d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai montré à ma fille mais elle ne connaît pas tous les mots... Par contre, pour ceux qu'elle connaît, elle a bien rigolé. Quant-au côté sexiste des mots, elle n'a pas tout saisi. C'était une première approche, je lui remontrerai plus tard ;-)

      Supprimer
  2. Hé bien, j'en avais entendu parler, mais j'avoue que ça m'impressionne !
    Je n'y avais jamais prêté attention ... :((

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien moi non plus ! Je me suis sentie un peu bête sur le coup. Il y a tellement de choses auxquelles on ne prête pas attention... C'est dommage.

      Supprimer
  3. Très intéressant et en plus signé Elisabeth Brami!
    J'avais déjà remarqué ceci en tentant d'expliquer à mes enfants les genres des mots et pourquoi le masculin l'emporte... mais pas de manière aussi directe, si "simpliste", si orientée en fait!

    Merci pour cette découverte dont je me note bien vite la référence!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les exemples sont vraiment flagrants ! J'avoue ne jamais y avoir prêté attention et je pense ne pas être la seule. C'est vraiment un ouvrage qui prête à réfléchir.

      Supprimer
  4. Il a l'air super ce livre ! Et effectivement je n'avais jamais pensé à ça...c'est fou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem ;-) ça fait réfléchir du coup !

      Supprimer
  5. Oui les exemples que tu donnes font réfléchir et du coup, ça donne envie de découvrir le livre pour en avoir d'autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui ! Je ne pouvais quand-même pas tous les donner ;-) C'est pas l'envie qui me manquait car ils sont vraiment bien !

      Supprimer
  6. "maison engagée dans la lutte contre l’égalité des sexes" ? Ce serait plutôt l'inverse, non ? Engagée dans la lutte pour l'égalité des sexes ? Enfin, j'espère !
    Et merci pour cette chronique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la :/ Mais bien sûr !!! Je suis désolée de cette erreur involontaire. Merci de me l'avoir signalée ! C'est corrigé.

      Supprimer
  7. je me demandais de quoi ça parlait, je suis très surprise, je ne sais pas vraiment quoi penser, c'est bizarre en fait. Dans un sens nous avons des hommes et de l'autre côté des objets, c'est déstabilisant mais je trouve l'idée très surprenante et très original, je n'y avais jamais songé

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement ce livre fait vraiment réfléchir sur la langue française !

      Supprimer
  8. Coucou Lylou,
    Avec beaucoup de retard, je découvre cet album haut en couleurs, sur un sujet qui m'est si cher, par une auteure qui nous apporte si souvent de belles lectures... le partie pris est intérressant, surprenant, les illustrations sont magnifiques à mon goût,
    Cet album peut expliquer en partie les inégalités professionnelles, l’hyper sexualisation de certains métiers qui peinent à devenir mixtes, mais je reste vigilante car la lutte pour l'égalité se transforme parfois en guerre des sexes, ce qui serait contre productif, la langue française en remplie d'exemples, et de contre exemple, que chacun peut exploiter comme il a envie, à son avantage...quoi qu'il en soit, un album que je vais me procurer, merci Lylou et belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Laurette,
      Ravie de te revoir par ici. J'avais vu que tu avais repris le chemin de ton blog ;-)
      Il ne s'agit pas de guerre des sexes ici ! C'est un album qui invite le lecteur à s'interroger, à réfléchir, avec une pointe d'humour admirablement apportée par l’illustrateur. Certains exemples sont plus convaincants (ou dérangeants) que d'autres, mais tu jugeras par toi-même ;-)
      Belle journée à toi également !

      Supprimer