mercredi 19 avril 2017

Le grand frisson

Le nouvel album de Nicholas Oldland

Après nous avoir présenté ses trois personnages phares dans Les rameurs, Nicholas Oldland s’est concentré sur chacun d’eux. Ainsi s'est-il attardé sur l’ours dans Gros câlin puis sur le castor dans Un castor très occupé (qui nous avaient beaucoup plus à la maison !). Aujourd’hui il revient avec un album dédié au personnage de l’élan ! Toujours aussi drôle et porteur de sens.

Le grand frisson de Nicholas Oldland - Bayard jeunesse

Alors que ses amis profitent de chaque saison pour s’adonner à leurs jeux et sports favoris, l’élan reste toujours en retrait. Toutes les raisons sont bonnes pour ne pas participer : il fait trop froid, il pleut, il y a trop de vent... Il semblerait que le cervidé soit quelque peu froussard.

Le grand frisson de Nicholas Oldland - Bayard jeunesse

Il sent bien qu’il passe à côté de quelque chose mais il n’arrive pas à trouver quoi. Il a beau chercher, et même prier de "Grand Elan d’En haut"^^, il ne trouve pas ce qu’il lui manque. Jusqu’au jour où il prend une grande décision et embarque seul sur un voilier.

Le grand frisson de Nicholas Oldland - Bayard jeunesse

Le voilà livré à lui-même sur un océan déchaîné ! Il finit par échouer sur une île et, au lieu de se mettre à pleurer comme il aurait pu le faire avant, il s’active pour se nourrir et se construire un abri. Il va même se faire un ami, nommé Mardi ;-) ! Il semblerait que l’élan ait repris sa vie en main et décidé d’y participer au lieu de la regarder filer...

Le grand frisson de Nicholas Oldland - Bayard jeunesse

Quelle belle histoire ! Décidément, sous couvert d’un humour décapant, de situations cocasses et d’illustrations ultra expressives, Nicholas Oldland nous délivre à nouveau un grand message qui fait réfléchir le lecteur. Vivre sa vie comme une grande aventure, un grand frisson, plutôt que de se laisser submerger par ses peurs...

Le grand frisson de Nicholas Oldland - Bayard jeunesse

J’aime le décalage entre le fond relativement sérieux et les illustrations totalement loufoques. Les animaux ont des expressions complètement azimutées. C’est rigolo comme tout. Le texte est également plein d’humour. Indiscutablement, cet auteur/illustrateur est vraiment plein de talent !

C'était ma participation n°99 au rendez-vous du mercredi "Chut les enfants lisent" organisé par Yolina sur son blog : Devine qui vient bloguer.
Challenge Je lis aussi des albums 2017

Le grand frisson
De Nicholas Oldland
Publié en 2017 par les éditions Bayard jeunesse
Âge : dès 4 ans
Prix : 10,90 €

Merci aux éditions
Les éditions Bayard jeunesse

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton, Google+, Pinterest ou Instagram !

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 commentaires:

  1. Les albums sur les élans sont très rares et ce livre un peu loufoque me fait bien envie !

    RépondreSupprimer
  2. Comme pour les précédents je suis très tentée. Effectivement les illustrations sont toujours aussi loufoques et le thème est abordée de manière très subtile. Et puis la tortue MArdi m'a bien fait marrer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, je me suis marrée avec Mardi. Du coup, j'ai dû l'expliquer à ma fille ;-)

      Supprimer
  3. Il a l'air plein d'humour cet album ! Il me semble que j'avais découvert Un castor très occupé sur ton blog d'ailleurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais effectivement chroniqué Un castor très occupé qui nous avait beaucoup fait rire à la maison ainsi que Gros Câlin qui nous avait touchées.

      Supprimer
  4. Cette collection est vraiment chouette.
    Je vous souhaite de belles vacances Lylou ! Profitez bien <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nancy ! Encore une semaine... sous le signe des microbes :/

      Supprimer
  5. Il faut absolument que je découvre ces albums en "vrai", ta présentation me fait très envie. Et j'adore le mot azimuté ☺☺

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que ces animaux aux regards azimutés te plairaient beaucoup ;-)
      Bises

      Supprimer
  6. Je suis contente de pouvoir lire des avis sur les livres en général, car honnêtement vu le titre et la couverture je n'aurais pas craqué comme ça mais avec ta chronique et l'intérieur on a envie de découvrir ces animaux et leurs aventures

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quelque chose qui m'arrive aussi souvent ! C'est une des raisons qui me font aimer les blogs ;-)

      Supprimer