mardi 30 juin 2015

Philo mène la danse

Un très bon roman jeunesse sur l’acceptation et l’affirmation de soi !

Quand j’ai reçu le communiqué de presse de ce petit roman, j’ai été intriguée par la phrase "Un Billy Elliot à la francaise". Comme beaucoup de monde, j’ai énormément aimé ce film. Alors, forcément le thème me séduisait. Après avoir lu (et apprécié) le livre une première fois, j’ai décidé de le lire à ma fille chez qui certains clichés sexistes persistent malgré nos efforts...

Philo mène la danse de Séverine Vidal et Mayana Itoïz - éditions Talents Hauts

Elle aime le rose, la danse, les princesses et tout ce qui brille... Je ne peux pas changer ses goûts, et d’ailleurs, je ne le veux pas. Mais, par contre, je souhaite lui faire comprendre qu’elle peut aimer le bleu, jouer au foot, lire des livres avec des dragons ou des dinosaures ; et surtout, qu’elle a la chance d’être dans un pays où elle a des droits et notamment celui d’exercer le métier qu’elle voudra !

Philo mène la danse de Séverine Vidal et Mayana Itoïz - éditions Talents Hauts

"Philo mène la danse" est le premier roman de Séverine Vidal, publié en 2010. Il vient d’être réédité par la maison d’édition Talents Hauts dans leur nouvelle collection Maxilu, dédiée aux 6-8 ans. C’est un livre bien écrit, avec des pointes d’humour, dans un langage qui correspond aux jeunes. Si vous avez des enfants dans cette tranche d’âge, je vous le conseille vraiment !

Philo mène la danse de Séverine Vidal et Mayana Itoïz - éditions Talents Hauts

Philippe, jeune garçon de neuf ans, déteste le foot. Pourtant, il fait partie de l’équipe des "Fous de foot" et participe aux rituels virils associés à cette discipline. C’est le seul moyen que Philo, surnommé ainsi pour son côté intello, ait trouvé pour s’intégrer dans sa classe et avoir des copains. Ne pas être lui-même, se forcer à jouer au foot, pour faire comme les autres...

Philo mène la danse de Séverine Vidal et Mayana Itoïz - éditions Talents Hauts

Lorsqu’un jour de match, Philo rencontre Lorette en s’étalant de tout son long devant elle, il a le coup de foudre. L’amour va lui donner des ailes. Lorette fait de la danse, pas en tutu, non, elle fait du Modern Jazz et philo adore la regarder danser.
Pour la rentrée en CM1, Mademoiselle Zède, la nouvelle maîtresse, propose à la classe, comme projet pédagogique, de faire de la danse. Les moqueries fusent. Les garçons enchaînent les réflexions sexistes et Philo se sent obligé d’en faire également alors qu’il n’en pense pas un mot. Au fond de lui, il est même plutôt content ! Entre foot et danse, il va falloir que Philo impose ses choix à son entourage...

Philo mène la danse de Séverine Vidal et Mayana Itoïz - éditions Talents Hauts

Encore une fois, la maison d’édition Talents hauts tord le cou aux clichés sexistes. Séverine Vidal envoie valser les idées préconçues et son propos est très juste. Beaucoup de jeunes se retrouveront dans ce garçon, un peu gringalet, pas à la mode, laissé de côté et qui, pour se faire apprécier, se sent obligé de rentrer dans le moule. Pas que les garçons d’ailleurs, les filles également !
Il lui faudra du courage et le soutien de Lorette et de Mademoiselle Zède, pour s'imposer petit à petit. C’est un encouragement pour tous ceux qui n'osent pas ou n’arrivent pas à sortir du chemin que leurs parents ou la société a tracé pour eux.

Philo mène la danse de Séverine Vidal et Mayana Itoïz - éditions Talents Hauts

Les illustrations de Mayanna Itoïz suivent le texte et alternent entre réalisme et métaphore. Avec humour, elles viennent souligner les sentiments et les émotions des personnages.

Nous avons discuté avec ma fille, comme à la fin de chaque lecture. Ce livre est juste parfait pour aborder l’acceptation de soi, de ses goûts, de ses choix. Du haut de ses 5 ans et demi, elle a très bien compris le message véhiculé par ce roman. Nous avons évoqué, comme dans le livre, certains métiers inconsciemment (ou pas) dévolus aux hommes ou aux femmes (pompier, sage-femme, pilote...). C'était, comme souvent, un moment d'échange que j'apprécie particulièrement, surtout quand le thème est si important.

Philo mène la danse de Séverine Vidal et Mayana Itoïz - éditions Talents Hauts

A noter que ce livre a reçu le prix "Lecture à deux voix" 2011 décerné par l'école des Grands Parents européens, a été sélectionné pour le Prix Coup de Pouce d'Eaubonne 2012 et a été lauréat du Festival de la Première œuvre de Littérature de Jeunesse de Bourg-en-Bresse 2012 ! Joli palmarès ;-)

Philo mène la danse
Texte de Séverine Vidal
Illustrations de Mayana Itoïz
Publié en 2015 par les éditions Talents Hauts
Âge : à partir de 6 ans

> Découvrez "J'ai mal aux maths", un autre titre de la collection Maxilu, joliment chroniqué par Madame.

Merci aux éditions
Talents Hauts

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton, Google+, Pinterest ou Instagram !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. J'adore ta présentation, je viens de mettre à jour mon billet avec un lien vers cette chronique, ce livre a l'air top.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Madame <3 Oh oui, je vais mettre à jour également ! J'ai le cerveau au ralenti avec ces chaleurs...

      Supprimer
  2. Tu me donnes très envie de découvrir ce petit roman au grand thème! Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut la peine, Blandine. Personnellement j'aime beaucoup le style de Séverine Vidal que je connais pour avoir lu certains de ses albums et romans.

      Supprimer
  3. Joli palmarès pour une lecture super sympa. Le genre de livre que je serai heureuse de proposer à Lulu et Babou dans quelques années.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis certaine que tu proposeras de belles lectures à tes filles ;-)

      Supprimer