samedi 1 février 2014

Les Amoureux du ciel

On parle d'amour pour le challenge "Je lis aussi des albums"

Hier c'était le nouvel an chinois (ou le têt pour les vietnamiens, hein^^).
Et aujourd'hui, premier samedi du mois, c'est le jour du rendez-vous fixé par Hérisson (du blog "Délivrer des livres") pour évoquer ensemble un thème prédéfini. Pour février, il s'agit de l'amour !
J'ai donc choisi de combiner ces deux évènements totalement isolés par le biais d'un conte chinois sur l'amour. Astucieux non ? (Oui je m'auto-congratule, ça m'arrive rarement !)

Les Amoureux du ciel, conte chinois, Illustrations de Peggy Nille

"Les Amoureux du ciel" est un très joli petit album que j'ai eu la chance de gagner sur le blog de Bouma "Un petit bout de bib(liothèque)", lors du concours organisé pour ses 800 billets ! Publié par les éditions Nathan, dans la collection "Les petits cailloux du monde", ce conte chinois est superbement illustré par Peggy Nille.

Il s'agit d'un conte très populaire en Chine, plus connu sous le titre du "Bouvier et de la Tisserande": l'histoire d'un amour interdit entre une princesse céleste et un simple mortel.

Dans le royaume des cieux vivait la Tisserande, septième fille de l'Empereur. Son travail, qui lui tenait à cœur (et on peut comprendre pourquoi ->), était de tisser les couleurs du ciel. Lorsqu'un jour, les sept sœurs décidèrent d'aller se baigner dans une rivière sur la terre, un jeune homme tomba éperdument amoureux d'elle. Surnommé le "bouvier" à cause du buffle qui l'accompagnait, ce dernier subtilisa la robe de la tisserande afin de se faire épouser. Le subterfuge fonctionna et les deux amants eurent deux enfants.

Les Amoureux du ciel, conte chinois, Illustrations de Peggy Nille

Quand l'Empereur céleste en fut informé. Il fit chercher sa fille pour la ramener dans son royaume. Mais c'était sans compter sur l'amour sincère du jeune paysan. Le bouvier, marcha nuit et jour, accompagné de son fil et de sa fille, pour retrouver sa femme. Mais ce fut en vain, car à peine y était-il arrivé que, fou de colère, l'Empereur déclencha une tempête. C'est ainsi qu'il créa la voie lactée qui sépara les deux amants à jamais.
Anéantis par le chagrin la Tisserande et le Bouvier restèrent prostrés. Alors, un peu attendri mais surtout parce que sa fille se refusait à travailler, l'Epereur leur accorda un jour ! Un seul jour par an pour qu'ils puissent s'aimer !

Les Amoureux du ciel, conte chinois, Illustrations de Peggy Nille

Voici un conte très poétique, qui comme beaucoup de contes chinois est de nature cosmogonique. Le Bouvier et la Tisserande sont deux étoiles (Végal et Altaïr), qui existent bel et bien, séparées par la voie lactée.
Le septième jour du septième mois du calendrier lunaire, celui précisément où les deux amants sont autorisés à se revoir, est devenu en Chine celui de la fête des amoureux.
Et si vous voulez un prétexte supplémentaire à la Saint valentin pour fêter votre amour, cette année, cette fête, nommée Qixi, tombe le 2 août !

Revenons à l'album subtilement illustré par Peggy Nille, dont j'apprécie énormément le travail et notamment ses créations pour Nature et découverte, Djeco ou encore La marelle.
Dans "Les Amoureux du ciel", son style est à mi-chemin entre le modernisme occidental et la tradition asiatique. Les couleurs qu'elle emploie sont vives et chatoyantes. Je trouve La tisserande, dans sa robe jaune avec sa chevelure nattée, d'une grande beauté.

Les Amoureux du ciel, conte chinois, Illustrations de Peggy Nille

En dernière page, quelques explications sur le conte sont données par Gaëlle Ame, documentaliste spécialisée en littérature orale. Celles (et ceux) qui me suivent, savent que j'apprécie particulièrement ces notes de fin de lecture qui permettent, si on le souhaite, d'approfondir un peu le sujet.

Merci à Bouma pour cette charmante découverte. Vous pouvez lire sa chronique sur "Les Amoureux du ciel" ici.

Vous pouvez également consulter les albums chroniqués à l'occasion du "Rendez-Vous Albums #1 L’amour"!

Les Amoureux du ciel
Conte chinois
Illustrations de Peggy Nille
Publié en 2013 par les Éditions Nathan, dans la collection Les petits cailloux du monde
Âge : Dès 4 ans


Challenge Je lis aussi des albums 2014 Challenge Des contes à rendre

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires:

  1. Cet album me plairait mais pas à mon fils, il est dans l'âge bête ... J'aime beaucoup les illustrations. une belle découverte, comme d'habitude. Bon week end :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh moi qui croyais que l'âge bête c'était la pré-adolescence ;-) C'est un très joli conte, illustré avec brio. Bon début de semaine !

      Supprimer
  2. Tu as bien eu raison de combiner les deux événements ; cet album illustré est tout simplement superbe ! J'ai noté son lien pour le challenge. Bonne année du Cheval de bois ! Et bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Coccinelle ! Bonne année du cheval à toi également et bon début de semaine.

      Supprimer
  3. Je ne connais pas ce conte, mais les illustrations ont l'air très belles. Merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien ! Je trouve que ces rendez-vous organisés par Hérisson sont très enrichissants. J'ai découvert beaucoup de beaux albums (et blog par la même occasion) dont "Un baiser à la figue" chez toi, pour lequel j'ai eu un gros coup de coup de cœur !

      Supprimer
  4. Je ne connais pas du tout ce conte, mon homme a un recueil de conte oriental mais j'avoue ne jamais l'avoir lu (même pas les titres !) C'est lui qui les lit aux garçons !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup les contes asiatiques ! Je trouve ma fille un peu petite pour celui-ci, mais je me ferais un plaisir de lui lire plus tard ;-)

      Supprimer
  5. Les illustrations sont vraiment magnifiques! J'ai cet album dans ma PAL, je vais donc aller à sa découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très joli, j'espère qu'il te plaira. Merci pour ce nouveau rendez-vous, organisé dans le cadre du challenge, je le trouve très enrichissant. J'y ai découvert de très beaux albums ! A bientôt

      Supprimer
  6. Cet album est très séduisant. Les illustrations sont très belles, très douces. Merci du conseil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est effectivement un très beau conte, parfaitement illustré. N'hésites pas à le lire s'il croise ton chemin ;-)

      Supprimer
  7. Très joli album. Un conte poétique à souhait et des illustrations magnifiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ce conte est très poétique tant par son histoire que par ses illustrations !

      Supprimer
  8. Ce conte a l'air merveilleux, poétique et un brin triste aussi. En tout cas les illustrations sont complètement dans le style que tu affectionnes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, tu commences à me connaître ;-) C'est typiquement le genre d'ouvrage et d'illustrations que j'affectionne !

      Supprimer
  9. Merci pour cette découverte, j'en connais une qui va dorer ce conte et je dois avouer qu'il me tente bien également.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravie de vous l'avoir fait découvrir. J'espère qu'il vous plaira autant qu'à nous.

      Supprimer