mardi 4 février 2014

Que nous a-t-elle ramené de la bibliothèque de l'école ? #4

Bilan du mois de janvier 2014
Cette année, les prêts de la bibliothèque de l'école se font sur le week-end. Chaque enfant choisit un livre et le ramène chez lui le vendredi soir.
Contrairement à l'an dernier, où ils se faisaient sur la semaine entière, je n'aurai pas le temps de chroniquer comme je le souhaite ceux qui me plaisent. Alors je vais changer de système et faire un petit bilan mensuel des livres choisis par ma fille, qu'ils soient bien ou pas ! Histoire d'en garder un souvenir...

Aujourd'hui, je vais regrouper deux mois en un, car en décembre, avec les vacances et les préparatifs du spectacle de Noël à l'école, elle n'avait ramené qu'un livre. Je n'en avais donc pas parlé, bien décidée à l'insérer dans le bilan de ce mois-ci ;-)

Donc, celui du mois de décembre :

★ "Dans la cour de l'école" de Christophe Loupy


"Dans la cour de l'école" de Christophe Loupy

"Des ronds symbolisant des enfants, une approche graphique et tout en couleurs du petit monde de la récréation. Un outil original d’éveil aux formes, à la couleur et à l’abstraction qu’enfants, parents et prescripteurs auront grand plaisir à (re)découvrir."

Un album pour les petits avec des ronds roses pour symboliser les filles et des bleus pour les garçons... Ils s'amusent dans la cour de l'école, se mélangent ou pas, jouent aux billes, font la farandole, la ronde. Et puis il y en a un qui sort du lot, un violet, isolé car personne ne veut jouer avec lui. Puis il devient le chef et c'est lui qui commande...

"Dans la cour de l'école" de Christophe Loupy

Un album abstrait dans lequel les enfants peuvent reconnaître l'environnement scolaire dans lequel ils évoluent. J'avoue ne pas, du tout, être  fan du stéréotype filles en rose et garçons en bleu, bien séparés en début d'album. Et je n'ai pas vraiment compris non plus l'intérêt de ce livre qui a été étudié en classe. Néanmoins ma fille l'aime beaucoup. Pourquoi ? "Parce qu'il y a du rose". Après discussion, j'ai compris d'où lui venait cette idée que je n'arrive pas à lui ôter de la tête : "le rose c'est pour les filles et le bleu pour les garçons...". Une grosse déception d'enseignement pour moi. Dans le genre je préfère largement "Petit-bleu et Petit-jaune". Mais peut-être suis-je passé à côté de cet album...

Dans la cour de l'école
Texte et illustrations de Christophe Loupy
Publié en 2011 par les Éditions Milan dans la collection "Albums petite enfance"
Âge : A partir de 1 an


Ensuite :

★ "Les formes" de Xavier Deneux


"Les formes" De Xavier Deneux

Nous restons dans les formes (c'est le cas de le dire) mais ce coup-ci avec une petite merveille, un album tout neuf, fraîchement apporté par le père Noël de l'école ! Au contraire du précédent, j'ai été tellement séduite par cet ouvrage "gigogne" de Xavier Deneuxqu'il a eu droit a sa propre chronique. Donc pour en savoir plus c'est par ici !

Les formes
De Xavier Deneux
Publié en 2012 par les
Éditions Milan
Âge : A partir de 2 ans


Puis :

★ "Soleil Tombé" de Magali Bonniol


"Soleil Tombé" de Magali Bonniol

"Aujourd'hui, au marché, un petit ours en peluche tout jaune est posé près d'une cafetière. Il ne sait pas d'où il vient. Il attend, il ne sait quoi. Tout à coup, voilà qu'il pleut et qu'on l'oublie. Un chien compatissant le remarque. "Tu dois être un petit de la cane", dit-il. "Ils sont tout jaunes aussi." Mais la cane ne le reconnaît pas."

Une histoire très touchante d'un petit ourson jaune en quête de son identité. Les animaux feront tout pour l'aider et chacun lui donnera son idée. Est-il le petit de la cane ? Ou bien un pissenlit ? Ou encore un morceau de soleil qui s'est décroché ? Il lui faudra parcourir beaucoup de chemin, affronter déceptions et solitude pour enfin trouver qui il est.
Un bel album illustré avec douceur par Magali Bonniol.

"Soleil Tombé" de Magali Bonniol

Bizarrement ma fille a été très intriguée par le fait qu'un ours en peluche puisse parler, alors que de la part des animaux cela ne la dérange pas le moins du monde !

Soleil Tombé
Texte et illustrations : Magali Bonniol
Publié en 2005 par l'école des loisirs
Âge : 3 à 5 ans

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Ah quelque part ça me fait plaisir ce que tu dis à propos de Dans la cour de l'école. Ce livre est énormément abordé à l'école... thème de l'école oblige + les points qui plaisent beaucoup aux profs. Mais je le trouve toujours hyper cliché. Comme toi, je préfère largement Petit bleu et Petit jaune !
    Je suis notamment en charge des visites d'écoles dans la médiathèque où je travaille. Les enfants sont donc amenés à choisir un livre... tu n'imagines pas les remarques des enseignants que je peux entendre... ;-)
    Je ne connais pas celui-ci de Xavier Deneux mais c'est assez sympa ce qu'il fait en général.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me rassures ! En cherchant sur le net, je me suis rendus compte que "Dans la cour de l'école" était étudié dans de nombreuses écoles... et, même si je peux comprendre, en partie, son intérêt pour les jeunes enfants, je le trouve vraiment trop "cliché" oui, et simpliste.
      "Les formes" de Xavier Deneux est vraiment très bien fait.

      Supprimer
  2. Si ça peut te rassurer, je n'accroche pas non plus à "Dans la cour de l'école", contrairement "Aux formes" de Xavier Deneux. Sérieusement cette collection de livres gigognes est juste top. Pour finir "Soleil tombé" semble très tendre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça me rassure ;-) Merci !
      Concernant les livres gigognes de Xavier Deneux, je regrette juste de ne pas les avoir connus quand elle était plus petite...

      Supprimer
  3. J'ai acheté "Les formes" et je confirme il est génial. J'avais déjà "Les contraires" dans la même collection et ma petite fille d'un an les adore tous les deux. Elle aime aussi un livre sur les cris d'animaux mais ce sont mes imitations qui la font rire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends pourquoi elle les adore. Les couleurs, les formes, le toucher... tout y est.
      L'intonation de la voix est vraiment un plus dans la lecture d'un album. Et aucun enfant ne résiste aux imitations de cris d'animaux, pour peu qu'il soit à peu près reconnaissables ;-)

      Supprimer