jeudi 17 octobre 2013

Quand un panda guide mon choix...

... s'ensuit un énorme coup de ♥ pour des "Petits contes zen"

En ce moment, sans doute depuis que nous avons regardé Mon voisin Totoro, je ne sais pas ce qui me prend, mais je commence à développer une légère obsession pour les pandas !
De plus, sur les conseils de La bibliothèque de Chlop, nous avons visionné "Panda, petit panda" (Je pense que j'en ferai une chronique sous peu) et maintenant, j'en vois partout, même sur les habits ! (Pas pour moi hein^^ j'en suis pas encore là...)
C'est donc tout naturellement que la semaine dernière, lors de notre visite à la médiathèque, j'ai mis dans mon panier l'album "Petits contes zen" de Jon J Muth.
La couverture avait tout pour me séduire : un beau panda, sur un toit, avec une ombrelle rouge, tel un funambule, sous une branche de cerisier en fleur !

"Petits contes zen" de Jon J Muth

Je sais que la couverture ne fait pas toujours le moine mais, sur ce coup-là, si ! L'intérieur est tout aussi sublime et original. La particularité de ce livre relève de sa composition. L'histoire principale, illustrée par de belles aquarelles colorées, est entrecoupée de trois petits contes asiatiques, aux dessins réalisés à la plume noire, dans un style complètement différent.

L'ouvrage nous présente une fratrie de trois enfants - Charles, Anna et Martin - dont le voisin n'est autre qu'un grand panda nommé Eau-Paisible (tout un symbole !). Chacun leur tour, les enfants vont lui rendre visite. Et leur nouvel ami va leur distiller un peu de sa sagesse par le biais de trois histoires à méditer.

"Petits contes zen" de Jon J Muth

La première à se rendre chez Eau-Paisible est Anna, la cadette, qui, en allant prendre le thé, le trouve confortablement installé sous une tente que lui a offerte son oncle Tsukimi. Ce dernier a pour habitude d'offrir des cadeaux le jour de son anniversaire ! L'occasion pour le maître zen de lui raconter l'histoire d'"Oncle Tsukimi et la lune", un conte issu de la littérature bouddhiste, sur la générosité et l'abnégation.

"Petits contes zen" de Jon J Muth

Puis c'est au tour de l'aîné, Martin, de rendre visite à Eau-Paisible qu'il va trouver au sommet d'un grand arbre. Pendant que Martin s'interroge sur les risques de tomber, Eau-Paisible lui propose une histoire : "La chance du paysan". Celle-ci provient de la tradition taoïste et prête à réfléchir sur les aléas de la vie qui pour certains relèvent de la chance et pour d'autres de la malchance.

"Petits contes zen" de Jon J Muth

Enfin Charles, le petit dernier, très contrarié par son frère, décide d'amener tous ses jouets chez Eau-Paisible. Après une agréable après-midi de baignade, Charles est désolé d'avoir pris toutes ses affaires, d'autant qu'il faut maintenant les rapporter ! Tout en l'aidant, Eau-Paisible en profite pour lui raconter un conte bouddhiste intitulé "Un lourd fardeau"... Cette magnifique histoire (Sans doute celle qui me touche le plus, car malheureusement me ressemble) aborde le thème de l'importance du détachement, savoir passer à autre chose sans ruminer et continuer à porter un fardeau passé.

"Petits contes zen" de Jon J Muth

Chaque conte est prétexte, pour les deux personnages, à réflexion et discussion, et la conclusion d'Eau-Paisible faite à chacun des enfants est d'une justesse et d'une finesse admirable.

Cet album, découvert par le hasard de ma lubie du moment, est au final un énorme coup de cœur. Et même s'il est destiné à la jeunesse, je peux vous assurer qu'il fait également réfléchir les parents !

N.B. : Il existe un second volume "Nouveaux contes zen", publié trois ans après, également chez Circonflexe, qui a l'air tout aussi magnifique, malheureusement pour moi, il n'est pas dans ma médiathèque :/

Petits contes zen
Texte et illustrations de Jon J Muth
Traduction de l'américain par Catherine Bonhomme
Publié en 2005 par les éditions Circonflexe
Âge : 6-8 ans
Challenge Je lis aussi des albums 2013 Challenge Des contes à rendre
Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires:

  1. Réponses
    1. Moi aussi, les aquarelles sont superbes.

      Supprimer
  2. Bonjour Lylou et Ly Lan, merci pour ce bel album dans le challenge. J'ai l'impression que le premier et le dernier conte sont chinois alors que le deuxième est japonais, non ? En tout cas, bonne journée et à bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Coccinelle,
      En relisant la note de l'auteur en fin d’album, je dirais que les 3 sont japonais.
      Je te remercie,
      Bonne journée à toi aussi :-)

      Supprimer
  3. Et bah j'aurais tendance à être comme toi et à avoir un coup de coeur pour ce livre. J'aime beaucoup les illustrations (notamment celle de couverture) et la façon dont tu en parles ne peut qu'inciter à se le procurer. Bravo pour ta sélection, je suis trop contente, gniiiii. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les illustrations sont vraiment superbes, fines, poétique bref j'adore ! La plus réussie est sans aucun doute la couverture, c'est certain. Merci pour le compliment Maman Clémentine ;-)
      Concernant la sélection j'avoue que j'ai été hyper surprise (celle du DIY pot à couvert de cet été m'avais moins étonnée) mais là, un album pour enfant, qui date de 2005 en plus... je m'y attendais pas !

      Supprimer
  4. nous on va les voir en vrai les pandas ce week end^^ mais j'aime beaucoup aussi ce type d'illustrations!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah la chance ! Voilà je suis jalouse... Fais leur un câlin de ma part ;-)

      Supprimer
  5. Alors, généralement, je suis assez peu impliqué dans les choix des livres pour Ly Lan puisque je fais aveuglément confiance (ou alors ça m'arrange bien :)). Quand ma fille m'a tendu le livre pour une lecture du soir. J'ai tout de suite repéré le nom de l'artiste : Jon J Muth! Me suis empressé de feuilleter quelques pages pour m'en assurer et j'ai tout de suite reconnu sa "patte" graphique. Quel plaisir de le retrouver et quels plaisirs décuplés pour moi d'avoir partagé ces instants de lecture avec ma fille.
    Étant un fervent collectionneur de comics depuis plus 25 ans (presque au grand désespoir de la maman), depuis les années 90, les trop rares chef-d'œuvres de Jon J Muth trônent encore avec fierté dans ma bibliothèque. Il fut l'un des premiers dessinateurs à introduire l’aquarelle dans les comics. Son Moonshadow écrit par JM DeMatteis était un uppercut dans l'univers des comics très underground à l'époque. Ly Lan est bien trop petite et peut-être trop "fille" pour que je partage un jour cet univers avec elle, mais je ne désespère pas. Ce livre m'a montré potentiellement le chemin mais surtout m'a donné un avant-goût fort agréable. Une belle surprise donc. Merci ;)

    Le papa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Houé mais en fait je le savais... Je fais celle qui n'y connaît rien, mais l'impact de Jon J Muth sur l'évolution esthétique des comics undergrouds c'était un sujet que j'affectionne tout particulièrement, j'envisage même d'en faire un sujet de thèse !
      Bref, contente de t'avoir fait une surprise malgré moi ;-)

      Supprimer
  6. Tu me fais penser que je ne l'ai toujours pas lu celui-là et qu'il me tente beaucoup beaucoup ! Il est en parfaite adéquation avec mon blog en plus, je trouve ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben oui, il colle très bien avec le graphisme de ton blog ;-) D'ailleurs à quand une chronique spéciale pandas ? (Tu en as peut être déjà fait une d'ailleurs, tu publies tellement que j'ai parfois du mal à te suivre ;-))
      Concernant l'album il vaut vraiment le coup, pour moi c'est un gros coup de cœur. D'ailleurs, comme nous l'avons emprunté à la bibli, je pense l'acheter un de ces jours pour l'avoir à la maison !

      Supprimer