mercredi 18 novembre 2015

Kalil de Michaël Escoffier

Une fable philosophique très graphique

Voilà un album surprenant ! Non seulement c’est un conte contemporain, ce qui est assez rare, mais en plus, il est illustré d’une manière totalement originale que j’adore. Michaël Escoffier, que je connaissais comme auteur mais pas encore comme illustrateur, ne s’est servi que de 8 formes géométriques, accompagnées d’un texte, pour raconter une histoire aux enfants et ça fonctionne parfaitement.

Kalil de Michaël Escoffier - éditions Frimousse

Kalil était un "pauvre bougre" qui après avoir traîné dehors à la recherche de nourriture, alla se réfugier dans une église. En frottant une lampe à huile, il fit apparaître un génie. Il formula son vœu, un magnifique vœu d’ailleurs, dans le quel il rêvait "d'océan, de grands espaces et de liberté", "de ne plus jamais avoir froid ni faim"... Le génie le prit au mot (au mot prêt) et exhaussa ses prières. Kalil fut donc changé en poison.

Kalil de Michaël Escoffier - éditions Frimousse

On pourrait croire que la fin est heureuse mais pas du tout. C’est assez déstabilisant mais, en même temps, tout à fait riche de sens. Et c’est important que les enfants puissent lire des livres qui les mettent en garde. Car la dernière double page (que je ne vous montre pas^^ mais qui donne toute sa puissance à l’histoire) est une vraie morale qui fait terriblement écho à l’actualité de ces derniers jours.

Kalil de Michaël Escoffier - éditions Frimousse

Il ne faut pas croire ces bonimenteurs qui vous font miroiter monts et merveilles, ceux qui disent pouvoir changer votre vie et la rendre meilleure. Vous voyez de qui je parle ? Évidemment, si j’avais publié ma chronique la semaine dernière (ce que j’aurais pu faire, c’est une étrange coïncidence mais ce livre était prévu pour aujourd'hui), je n’aurais pas fait un rapprochement si direct.  

Kalil de Michaël Escoffier - éditions Frimousse

En toute honnêteté, ma fille de presque 6 ans n’a pas saisi le sens de la morale. J’ai dû lui expliquer. Mais ça ne me gêne pas de devoir trouver des mots différents pour lui faire comprendre un bon livre. Elle pourra le relire et tout comprendre dans peu de temps.

Kalil de Michaël Escoffier - éditions Frimousse

Un petit mot sur les illustrations : Michaël Escoffier s’est donc servi des 8 formes géométriques qui composent le prénom de kalil pour toutes les illustrations. C’est très bien fait et totalement fascinant pour les enfants (et les grands^^). On reconnaît sans peine toutes les images composées et on joue même à vérifier si rien n’a été ajouté ou si rien ne manque^^.

Le teaser de Michaël Escoffier :


C'était ma participation n°45 au rendez-vous du mercredi "Chut les enfants lisent" organisé par Yolina sur son blog : Devine qui vient bloguer.
Challenge Je lis aussi des albums 2015

Kalil
De Michaël Escoffier
Publié en 2015 par les éditions Frimousse
Âge : à partir de 6 ans


Merci aux éditions
Les éditions frimoüsse

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton, Google+, Pinterest ou Instagram !

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 commentaires:

  1. Découvert sur un autre blog, je l'avais trouvé très original !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Madame avait fait une chronique il y a peu de temps^^

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas, merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai vu passer sur un autre blog j'ai adoré le concept et j'avoue que j'ai compter aussi sur chaque photo si il y avait le bon nombre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On se sent obligé de bien vérifier, c'est rigolo et, surtout, particulièrement bien fait !

      Supprimer
  4. Super sympa ! En incorrigible instit j'ai tout de suite envie de découper les quelques morceaux blancs et de les donner aux enfants pour créer de nouvelles illustrations, ou refaire celles existantes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est certain qu'il y a de quoi à faire avec cet album pour éveiller les petits au graphisme^^

      Supprimer
  5. J'ai tant aimé le concept, il faut absolument que je trouve le temps de reconstituer les scènes avec mon grand et pourquoi pas changer la fin ☺ bises

    RépondreSupprimer
  6. On a été à "l'heure du conte" à la bibliothèque hier et la personne qui lit avait ce livre dans sa sélection. Il n'a pas eu le temps de le lire, mais la couverture noire m'intriguait beaucoup. Merci pour cette présentation, je sais maintenant les jolis mystères que renferme ce livre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolie coïncidence^^ Tu connais son contenu mais rien ne vaut sa lecture ;-)

      Supprimer
  7. Meric pour cette présentation, il a l'air très sympa ce livre, j'aime bcp la construction!

    RépondreSupprimer
  8. Trés jolie présentation, il a l'air vraiment sympa

    RépondreSupprimer
  9. j'adore !!! je connaissais aussi Mickaël Escoffier mais pas du tout ce livre, là je craque ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas vraiment son registre habituel, ça change. Et puis, il est drôlement doué comme illustrateur^^

      Supprimer