vendredi 17 juin 2016

Chien Pourri à la ferme

Entre humour grinçant et jeux de mots décapants !

Je ne vous ai pas encore parlé de Chien Pourri sur le blog, pourtant j'ai déjà lu certains tomes de la série (qui en compte désormais 7) dont Chien pourri à l’école, que nous avons à la maison. Ma fille n’ayant pas encore le niveau, ni la maturité, pour comprendre toutes les subtilités du texte, je préfère attendre qu’elle grandisse un peu avant de lui proposer l’univers complètement loufoque de Chien Pourri ! Je pense que ça sera parfait pour l’année prochaine en CE1 ;-).

Chien Pourri à la ferme de Colas Gutman et Marc Boutavant, l’école des loisirs

Connaissez-vous Chien Pourri ? Né de l’imagination de Colas Gutman, ce cabot est un vrai sac à puces, qui ressemble à une serpillère dégoulinante et qui vit dans une poubelle avec son ami Chaplapla, un chat aplati. L’ensemble est illustré par Marc Boutavant, dans un style un peu plus noir que d’habitude. Ce qui est logique puisque les histoires de Chien Pourri, anti-héros au possible, sont un mélange de satires de la société et de franches rigolades enfantines.

Chien Pourri à la ferme de Colas Gutman et Marc Boutavant, l’école des loisirs

Lorsqu’ils trouvent, non loin de leur poubelle, la Petite Poucette perdue en ville avec sa poussette, Chien Pourri et Chaplapla, décident de la ramener chez elle, dans sa ferme à la campagne. Ça tombe bien car Chien Pourri, particulièrement naïf et benêt, rêve de croiser son idole, la vache qui rit... Mais le propriétaire de la ferme, le géant vert, n’est pas un tendre. Il traite mal ses animaux, asservit les deux orphelins qui travaillent pour lui (Petite Poucette et Petit Poulet) et veut racheter la ferme des Sam-Suffit pour agrandir sa Superfermette !

Chien Pourri à la ferme de Colas Gutman et Marc Boutavant, l’école des loisirs

Heureusement, grâce à sa naïveté désopilante et avec l’aide de Chaplapla, que l’ont peut qualifier de cerveau à côté de son ami, Chien Pourri va remettre de l’ordre dans toute cette gadoue et il se pourrait même qu’il y croise la vache qui rit... 

Le texte est succulent, truffé de références variées et de jeux de mots dans un rythme soutenu ! On s’attache forcément à Chien Pourri et à ses réflexions hilarantes, du genre "Tu as vu Chaplapla, les réverbères ont des feuilles !" ou "Le canard W.-C. n'est pas bleu ? !". Forcément on ne peut s’empêcher de penser au cliché (ou pas) des citadins qui ne connaissent pas la campagne. On y trouve également un regard sur notre société au moment où, par exemple, "Les animaux se plaignent de leurs conditions de travail".

Chien Pourri à la ferme de Colas Gutman et Marc Boutavant, l’école des loisirs

Les illustrations de Marc Boutavant, dont je suis une grande fan (et je sais que je ne suis pas la seule^^), sont caricaturales, drôles et sombres à la fois. Je ne résiste pas devant le regard parfois idiot, parfois vide ou encore interloqué de Chien Pourri ! ♥ 

Chien Pourri à la ferme
Texte de Colas Gutman
Illustrations de Marc Boutavant
Publié en 2016 par l’école des loisirs, collection Mouche
Âge : de 7 à 10 ans

Merci à
l'école des loisirs

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton, Google+, Pinterest ou Instagram !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. je passe toujours à côté, il faudra vraiment que je m'y arrête, je serais curieuse de connaître l'avis de ma grande

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'humour de la série est particulier mais Chien Pourri est vraiment attachant. Je ne sais pas si ma fille accrochera. Nous verrons l'année prochaine quand elle aura progressé en lecture ;-)

      Supprimer