mercredi 7 janvier 2015

Les cygnes sauvages

Un conte d’Andersen repris par Kochka et superbement illustré par Charlotte Gastaut

Quand j’ai vu cette belle couverture parée de dorures, j’ai de suite reconnu le style si particulier et enchanteur de Charlotte Gastaut. Étant une grande fan de ses illustrations, je n’ai pas hésité beaucoup avant de l’acheter... Et puis j’aime les contes, particulièrement lorsqu’ils sont bien revisités.

"Les cygnes sauvages" Kochka et Charlotte Gastaut - éditions Flammarion - Père Castor

Les cygnes sauvages est un conte un peu méconnu d’Andersen mais très joli et émouvant.
Élisa et ses sept frères sont les enfants heureux d’un roi. Mais lorsque ce dernier épouse en seconde noce une femme au cœur noir, leurs vies vont devenir bien difficiles. Elle commence par confier Élisa à des paysans. Puis, elle se débarrasse des garçons en les changeant en cygnes. Oiseaux le jour, ils ne redeviennent humains qu’au coucher du soleil.

"Les cygnes sauvages" Kochka et Charlotte Gastaut - éditions Flammarion - Père Castor

Bien décidée à retrouver ses frères, Élisa part à leur recherche et réussit à percer le secret de leur transformation. Ainsi parvient-elle à leur parler la nuit. Les sept cygnes, qui ont trouvé refuge dans un pays lointain, décident d’y emmener leur petite sœur. La traversée de l’océan est périlleuse mais ils arrivent unis dans leur nouveau royaume.

"Les cygnes sauvages" Kochka et Charlotte Gastaut - éditions Flammarion - Père Castor

Dès sa première nuit, Élisa fait un rêve surprenant dans lequel une jeune fée lui offre la possibilité de sauver ses frères de la terrible malédiction. Elle devra leur confectionner onze tuniques, tissées à base d’orties. Une fois celles-ci terminées, les jeunes garçons retrouveront apparence humaine. Mais tant qu’elle n’aura pas fini, Élisa ne devra plus dire un seul mot.

Enlevée par un prince, puis accusée de sorcellerie, Élisa se taira jusqu’à l’achèvement de la dernière tunique. Et c’est de peu qu’elle évitera le bûcher, protégée par ses frères, qu’elle sauvera de justesse.

"Les cygnes sauvages" Kochka et Charlotte Gastaut - éditions Flammarion - Père Castor

Le texte de Kochka, fidèle au conte, est très bien écrit et agréable à lire. Mais ce sont surtout les illustrations qui ont attiré mon regard. Toutes plus belles les unes que les autres, finement travaillées. Les couleurs, les décors, les détails des costumes, les cygnes, tout y est majestueux.

"Les cygnes sauvages" Kochka et Charlotte Gastaut - éditions Flammarion - Père Castor

Charlotte Gastaut a un style très particulier qui me séduit à chaque fois. Je lui trouve un côté japonisant dans le traitement des robes et des paysages que j’adore. Le texte en page de gauche est accompagné d’une petite vignette en noir et blanc rehaussée de dorures, tandis que la page de droite est consacrée à l’image principale aux couleurs chatoyantes bien qu’un peu froides. Un mélange de styles qui fonctionne à merveille.

"Les cygnes sauvages" Kochka et Charlotte Gastaut - éditions Flammarion - Père Castor

Voilà une année 2015 qui commence vraiment bien avec un premier album coup de cœur !  

Autres titres illustrés par Charlotte Gastaut chroniqués ou évoqués ici :
- L’odalisque et l’éléphant de Pauline Alphen
- Petite Lili dans son grand lit de Sylvie Poillevé
- La princesse au petit pois adapté par Anne Royer
Challenge Je lis aussi des albums 2015
Les cygnes sauvages
Texte de Kochka d’après Andersen
Illustrations de Charlotte Gastaut
Publié en 2014 par les éditions Flammarion - Père Castor
Âge : à partir de 6 ans


C'était ma participation n°7 au rendez-vous du mercredi "Chut les enfants lisent" organisé par Yolina sur son blog : Devine qui vient bloguer.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire ci-dessous, ça fait toujours plaisir ;-)
Et bien sûr, vous pouvez suivre l'actualité du blog sur Facebook, Twitter, Hellocoton ou Pinterest !

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 commentaires:

  1. Très belles illustrations je ne connaissais pas ce conte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très beau surtout avec ces illustrations ;-)

      Supprimer
  2. Superbes ces illustrations, je suis complétement fan! Je connaissais ce conte et je me laisserai bien tenter par ce livre si beau!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laisse-toi tenter car tu ne le regretteras pas ! Il est superbe.

      Supprimer
  3. J'adore ce conte ! Et les illustrations ont l'air vraiment splendides...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben si tu aimes ce conte, cet album est fait pour toi. Les illustrations le rendent encore plus beau.

      Supprimer
  4. Je connaissais ce conte, mais ces illustrations sont vraiment très sympa! Un très beau livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je craque complètement pour toutes illustrations de Charlotte Gastaut et celles-ci sont particulièrement réussies et adaptées à l'univers du conte.

      Supprimer
  5. Encore une fois un joli livre très poétique :)

    Voici mon article de la semaine : http://les-carnets-de-lali.fr/2015/01/2843/ ;)

    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lali. Je viens voir ta participation.

      Supprimer
  6. Il est sublime ce livre, les illustrations sont vraiment superbes !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Nous sommes bien d'accord ;-)

      Supprimer
  7. Je ne connais pas ce conte mais il à l'air superbe. J'aime la manière dont les paysages sont illustrés, et j'adore les petites vignettes en noir, blanc et or sous les textes. Vraiment très joli.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un très joli conte à découvrir ! Les illustrations sont très étudiées dans un style qui va à la perfection avec le texte.

      Supprimer
  8. un très beau livre, en effet, merci pour la découverte et de l'histoire et de l'artiste!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien ! Ce blog est principalement fait pour ça ;-)

      Supprimer
  9. J'adore Charlotte Gastaut. Mon préféré reste le tout premier que j'ai découvert d'elle : chat fait quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne le connais pas celui-là. Je vais essayer de le chercher dans ma médiathèque. Merci à toi :-)

      Supprimer
  10. Très joli en effet : j'ai eu entre les mains ce matin le sapin de noel : un vrai enchantement et je prévois d’acquérir l'oiseau de feu qui est tout simplement magique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je vais aller regarder tout ça ! Merci ;-)

      Supprimer